La parole à... Rachel: " La parentalité va au-delà de l'allaitement ou du portage ! "
Comment travailler enceinte... et avec des nausées ?

Recrutement: Facebook et Blogs avant tout !

Facebook

Article lu sur Le Point.fr

Il fallait s'y attendre... Avec la multiplication des outils et des plates-formes sur Internet-moteurs de recherche comme Google ou Yahoo, sites de réseaux sociaux type LinkedIn, Second Life ou Facebook, blogs RH, vidéos ou iPhone-, le nouveau défi pour les recruteurs comme pour les candidats est de s'y retrouver au milieu d'une offre galopante et pléthorique.

Pour capter la demande de travail, les entreprises misent sur la visibilité. Objectif : sortir de la masse. Le meilleur moyen est d'apparaître dans le saint des saints : les deux premières pages de Google, le moteur de recherche le plus consulté par les internautes. Mais la crise oblige les DRH à développer les techniques de référencement naturel plutôt que d'acheter systématiquement des mots clés, très onéreux.

Autre nouveauté liée au marasme économique ambiant : les entreprises ont de plus en plus recours à la cooptation, un mode de recrutement économique et qui présente souvent de bons résultats. Rien de ringard à cela, bien au contraire... « Aux Etats-Unis, les réseaux communautaires (sites et cooptation) sont déjà devenus le principal outil de sourcing, analyse Thomas Delorme, responsable de la stratégie interactive chez TMP-NEO, une agence de publicité spécialisée dans les ressources humaines. Mieux vaut laisser la parole aux collaborateurs dont la force de conviction peut avoir un impact important sur le public. Plus que la communication lisse et froide de l'entreprise, dont les consommateurs sont de moins en moins dupes. »

Difficile parfois de sauter le pas pour les entreprises habituées au démarchage traditionnel et rompues aux nouvelles technologies. Cela suppose d'avoir moins d'emprise sur leur image et de casser les messages traditionnels. Mais elles n'ont pas le choix. Car la part des contributions « consommateurs » sur le Web dépasse désormais la communication strictement issue des entreprises. C'est donc un cap incontournable pour elles. De plus, « la cooptation est un véritable atout qui leur permet de multiplier les contacts et donc les candidats potentiels. Une sorte de nouveau challenge : tous recruteurs, tous communicants. Et, pour faire de leurs salariés des sponsors, les boîtes opèrent un grand retour à la communication interne », poursuit Thomas Delorme.

Enfin, dernier tournant stratégique pour 2009, celui du mobile. Malgré le flop retentissant de cet outil de recherche l'année dernière, l'enjeu est toujours d'actualité pour les recruteurs. L'Internet mobile n'est pas arrivé à maturité : il est encore porteur de nombreuses promesses pour 2009. Il permet de capter des cibles nomades, qui ne surfent plus sur leur ordinateur, outil fixe. Les candidats potentiellement visés effectuent leur recherche sur leur téléphone en attendant le train ou en fumant une cigarette... Aux recruteurs de trouver le bon format pour parvenir à les séduire !

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Klervi

Très bon article !
Je bosse dans une société américaine et effectivement la moitié des recrutements se fait pas cooptation et ce qu'il y a de bien c'est que celui qui coopte touche une petite rétribution, ce qui motive les foules bien entendu !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)