Retraite des femmes: et vous, que ferez-vous ?
Et si vous écriviez vous-même l'histoire du soir ?

Mes parents refusent de garder mes enfants !

Grand parents

Aurélie a la belle vie. A 35 ans, cette responsable qualité maman de deux petites filles peut travailler l'esprit tranquille. Ses filles sortent de l'école à 16 heures 30, et c'est la mère d'Aurélie qui va les y chercher. Elle les ramène à la maison et les garde jusqu'au retour d'Aurélie, vers 19 heures en général, plus tard quand elle décide de faire un afterwork au bar avec ses collègues. Un week-end par mois, elle laisse ses enfants chez les parents de son compagnon et s'évade pour un week-end, ou en amoureux, ou entre copines. "Sinon, je reste à la maison et je fais le ménage tranquille, une grasse matinée, une expo..." Consciente de sa chance, Aurélie s'étonne tout de même que ses amies mamans ne puissent pas suivre.

Comme Julia, 28 ans, commerciale. "Mes parents sont divorcés. Mon père vit en Grèce avec sa nouvelle épouse et je le vois assez peu, il a vu mon fils deux ou trois fois en deux ans, pas plus. Ma mère vit à Grenoble et moi à Nantes, donc au quotidien c'est assez difficile. Les parents de mon mari sont à Nantes, près de chez nous, mais ils travaillent énormément. En fait, ils nous ont carrément dit qu'ils n'avaient pas envie de jouer les baby sitter..." 

Comme les parents de Monsieur Julia, de nombreux jeunes grand-parents refusent de garder leurs petits-enfants. Isabelle, 57 ans, 3 petits-enfants, explique: "J'ai eu 5 enfants, j'ai passé ma vie à m'occuper d'eux. Aujourd'hui, je suis divorcée depuis peu, j'ai envie de sortir, de profiter de la vie. Je suis plus jeune que Sharon Stone ! Je suis trop jeune pour vivre enfermée à nouveau dans les couches. Et puis les confitures, c'est pas mon truc..."

Pour Julia, au-delà de l'aspect pratique, c'est une vraie souffrance: "Je n'ai personne pour m'aider, me relayer. Par exemple si je veux un second bébé, je ne sais pas chez qui déposer mon fils ! On se sent surtout très seuls. Nous ne pouvons compter sur personne. Quand mon mari est en déplacement et que je dois travailler tard, la crèche me dit "vous n'avez personne pour venir le chercher ?" non, je n'ai personne..."

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

e-zabel

Je fais partie des veinardes, mes parents nous prennent depuis toujours notre grande de maintenant 5 ans et depuis peu, ils prenennt en même temps le petit frère de 2 ans et demi. A chaque vacances scolaires presque.
Au quotidien, si j'ai vraiment un soucis de nounou, je peux aussi trouver de l'aide avec eux, même si la distance est importante.
J'ai conscience de ma chance, d'ailleurs, il n'y a qu'un "côté" chez nous qui fonctionne si bien, de l'autre c'est silence radio donc...
Les amis sont aussi d'une aide précieuse notamment comme tu l'indiques dans ton article pour la maman qui se pose la question de quoi faire de l'ainé si elle avait un 2e. Ici la puce avait été refourguée en hâte à nos amis voisins pour quelques heures !

Fissa

Moi mes parents sont loin et mes beaux parents aussi !
Même si parfois ça m'ennuit (car le cout d'une baby sitter est assez élevé donc les sorties sont rares), d'un autre côté j'apprécie mon indépendance.

Pour moi, il était hors de question que mes parents soient la nounou (assistante maternelle) de mes enfants ! Pour que les gds parents les connaissent mieux que moi et me reprenne sur ma façon de faire, non merci !
Bon je dis ça parce que financièrement même si c'est un gouffre et qu on doit faire des concessions, je peux faire garder mes enfants par une AM.

Pour la naissance du deuxieme, mon ass mat m avait proposé ses services ... Laisser la puce la nuit si besoin. Mais il est arrivé pdt les vacances de Noël dc j ai appelé une cops et ma soeur a pris la voiture (elle etait à 1h pour les vacances) pour la relayer.

J envie parfois les gens qui ont les parents à côté mais je trouve que parfois ils abusent aussi (pas tous mais bon).
J'ai beaucoup d exemple ou des gd parents retraités ne peuvent pas décider de leurs vacances à cause de leurs enfants qui ont leurs petits à faire garder.
Les gd parents ont gagné le droit d avoir que les bons cotés des petits et pas TROP de contraintes !

Vaste débat ... Je pense que comme tout ce qui n est pas bon c est l abus !

Christelle Levasseur

Bienvuenue au club !!!

Je suis en rupture totale avec mes parents et mes beaux-parents vivent à plus de 600 km. On ne les voit que deux fois par an en moyenne et la dernière fois qu'ils sont venus, j'ai eu le droit à la réflexion "tu sais, tes gosses, ils me fatiguent vraiment"... J'ai du prendre sur moi pour ne pas les flanquer dehors (il était 23h) tout de suite. Evidemment, nous faisons appel à des baby sitters dès que nous souhaitons sortir, également pendant les vacances scolaires. Autour de nous, beaucoup d'amis ont des parents qui s'occupent incroyablement bien de leurs petits-enfants : il ne s'agit pas d'abus ni de prendre les grands-parents pour des nounous mais tout simplement de plaisir partagé. Là est la différence. D'ailleurs, ce n'est pas pour rien que j'ai créé le site Super-grandparents.com, pour tous ceux qui sont en rupture parentale et qui recherchent à créer des liens avec des grands-parents de coeur : pour finalement se choisir une famille ;-)

cat

et bien moi je n'ai jamais eu d' aide , ems parents ont gardé une fois mes filles une semaine ( durant ma séparation avec leur père) et mes 2 autres enfants trois jours ; quand on les a repris ma mère a hurlé avant de dire bonjour: ils sont infects je n'en veux plus jamais, il se chamaillent et m'empêchent de regarder la télé!!!"
mes beaux parents étaient plus disponibles et ont même emmené notre fille en vacances 2 fois avec eux, mais nous sommes à 300 km ce qui ne facilitait pas les choses; d e mon côté je trouve qu'un petit coup de main OUI mais cela ne doit pas devenir une substitution aux parents ou une aide qui va de soit.....les grands parents ont aussi leurs contraintes ; en tant que mamie je suis très heureuse si je peux garder mes petits enfants et j'espère en profiter plus à la retraite!! d'abord pour les voir et partager du temps avec eux mais aussi pour soulager les parents et leur permettre de se retrouver en amoureux;

cleanettte

Veinarde pour le moment: mes beaux-parents avec qui je m'entend très bien habite dans la même petite ville et ma belle-mère est nourrice agrée: elle a été payé pour s'occuper de ses petits enfants (le prix de l'allocation garde d'enfant ;-) ) Tout le monde était ravi de cet arrangement, elle assure désormais les avant et après école ainsi que "la cantine" et les mercredi et mes loustics s'y incrustent également le mardi soir pour pouvoir faire la grasse mat le lendemain matin. Mes parents qui habite un peu plus loin les prennent en moyenne 3 semaines en tous répartis sur les vacances scolaires. Je mesure toute la chance que j'ai et que mes enfants ont.
Par contre je réalise que je ne pourrais pas forcément offrir cette opportunité là à mes enfants à moins d'accepter de réduire de moitier mon salaire pour devenir nourrice. Encore faudrait il qu'ils aient la chance de rester dans la même ville, ce qui est encore sans doute le plus incertain.
Mes parents m'ont appris la mobilité géographique, ça ne me derange donc pas dans la plus part des cas, mais je trouve que c'est quand même très difficile voir quarément injuste de travailler et de ne pas avoir de famille à disposition(parents, soeur, etc...) avec des enfants de moins de 10 ans.

Rachel

Tiens, c'est marrant, j'allais justement parler du site www.super-grandsparents.com moi aussi. Je trouve l'idée géniale, et vu que, bien souvent, les grands-parents modernes ont leur vie à eux et ne veulent plus s'embarrasser "d'obligations" liées aux nouvelles générations, il peut être intéressant et riche de rencontrer des personnes qui ont de l'amour à donner et se rendent volontiers disponibles pour nos enfants !
Je suis moi-même divorcée, mes ex-beaux parents voient mes garçons quand ils peuvent mais sont entrepreneurs et ont peu de temps disponible. Mes parents sont en instance de divorce, et n'ont donc plus de temps libre entre leurs boulots, leur sport, leurs conférences (satanée vie parisienne !) et mes nouveaux beaux-parents (qui n'ont rien à voir avec mes enfants) ne sont pas près de nous, et supportent les pièces rapportées autant que leur âge et leur culture le permettent...
super-grandsparents.com : j'y pense jour et nuit...

Hellen

OUfffffff ça fait du bien de se sentir moins seule !!!
J'ai deux enfants et aucun soutien.

J'habite dans le sud, mes parents divorcés sont en Normandie, on est brouillés avec mes beaux parents, ils sont à Paris.

Mon père n'a pas vu mes enfants depuis juillet l'an dernier et verra ma fille en aout 2 jours; mais mon fils de deux ans est trop petit pour prendre l'avion sans accompagnant donc ce n'est aps pour demain !! Mon père devait partir 15 jours en crète cette semaine, c'est annulé à cause du nuage, du coup il est dans son mobil home en normandie !! Youpi !!!! C'est pas mal non plus la cote d'azur pour les vacances ??!! pffff
D'ailleurs sait il qui est son grand père ?? j'en doute !!!

Ma mère me prend ma fille une semaine ou deux les étés.

Nous sommes brouillés avec mes beaux parents car ils passent leur temps à mettre les enfants de leurs amis sur un pied d'estale et n'ont aucune attention pour leurs propres petits enfants !

J'ai eu des grands parents très proches physiquement et sentimentalement de nous toute mon enfance. J'ai toujours rêvé de tels rapports pour mes enfants et aujourd'hui ce n'est aps du tout ça, j'en souffre enormémemnt.

Souvent je pense, j'imagine lorsque je serai grand mère à mon tour, et très franchement je pense que je serai plus proche de l'attitude de mes grands parents !! J'ai déjà dit à ma fille en rigolant qu'elle pourra faire plein d'enfants si elle le souhaite (c'etait mon cas !! mais vite abandonné), je serai toujours là pour l'aider.

Kaline

Je me reconnais bien dans le témoignage de Julia : famille éloignée géographiquement, mes beaux-parents n'ont vu mon loustic que 3 fois en 2 ans, on voit mes parents un peu plus régulièrement, mais c'est 4 ou 5 fois dans l'année.
D'un côté j'aprécie de ne pas avoir la famille sur le dos, mais les jours où la crèche est en grève (plutôt souvent depuis quelques temps), c'est la galère, et des grands-parents retraités à proximité ça pourrait vraiment faciliter les choses.

Cet été on va tenter de laisser mon fiston une semaine aux grands-parents, on essaiera d'en profiter pour prendre du temps en couple, à moins que les projets de bricolage dans l'appartement ne monopolisent tout notre temps libre.

Une autre Claire

Bonjour,
Hélas, j'ai moi aussi été dans ce cas... Papa expatrié et personne pour venir m'aider quand mon petit était malade, que j'avais un formation ou une réunion, la seule solution, l'emmener moi-meme a plus de 2 h de route de chez moi la veille, vous comprenez Paris, c'est trop compliqué... Heureusement, maintenant comme ils ne le voient pas souvent, tous le monde se bat à nos retours en France pour le garder. Aucune situation n'est totalement fermée, les grands-parents évoluent aussi...

mlaure

beaux parents à Lille, âgés et fatigués, parents à Nîmes, pas fatigués mais très occupés, et nous à Nantes qui travaillont à temps plein avec 3 enfants de 5 et 2 ans (x2)
mes bp se veulent très dispo mais ne se rendent pas compte qu'ils sont + un poids qu'une aide (très dépassés par 3 enfants), mes parents ne sont pas dispos et ne se proposent JAMAIS
la vie est vite TRES compliquée dès qu'il y a une grève/une maladie/une réunion tardive/un déplacement... j'envie largement mes copines dont les parents/beaux parents sont à proximité même si elles se plaignent des contraintes (repas de famille...)
pouvoir planifier ou organiser au dernier moment en toute confiance ça n'a pas de prix

Marlène (Maman Travaille)

@ mlaure: "ils sont plus un poids qu'une aide"... rooh les pauvres ! oui un repas de famille avec des gens pénible peut être une contrainte (lire le livre "J'aime ma famille" :D) mais si c'est un repas et ensuite avoir de l'aide une semaine complète, ça peut se valoir.
@ une autre Claire: voilà la solution ! se faire désirer :)
@ Kaline: comme toi je vais laisser ma fille pour la 1ère fois à ses grand-parents cet été (qui habitent loin) j'appréhende un peu mais la perspective de me retrouver un peu "en amoureux" me réjouit bien.
@ Hellen: je pense que beaucoup vont se reconnaître dans ton témoignage ! Aujourd'hui les grand-parents "absents" sont très fréquents, à tort ou à raison. la phrase "je ne sais même pas s'il sait qu'il est grand père" est évocatrice de ce qu'on ressent dans ce cas là...
@ Rachel: oui super grand parents est un bon plan; mais c'est parfois difficile pour les parents( nous) d'aller expliquer à leurs parents qu'ils en cherchent de nouveaux. cela dit c'est vrai que ce site est très utile, notamment pour les petites mamies qui aimeraient s'occuper de leurs petits enfants mais sont trop loin (il y a aussi l'inverse)
@ christelle: cf ma réponse à rachel ;) merci pour ton passage ici !
@ cat: oui, c'est pas évident quand on a l'impression d'être un poids. Et ce n'est pas non plus agréable pour les petits enfants d'être traité de la sorte par leurs grand-parents (entendu un jour par une copine: sa grand mère hystérique lui a dit "entre votre mere et votre belle mere, y'en a pas une qui peut vous garder, pourquoi c'est à moi de le faire ???)
@ Fissa: oui, moi aussi pour diverses raisons à chaque fois je passe par des baby sitters, mes copines aidées rentrent super tard tranquillement et moi je paye mes 120 euros de soirée :/
@ e-zabel: oui tu es chanceuse ! c'est une question difficile pour le deuxième, entre amies, voisins... on trouve de l'aide ou on peut.

Marie-Christine Boullé Roussel

Perso, je pense qu'il ne faut pas confondre grand-parents et baby-sitters attitrés.
Après il y'a un juste milieu......

laeticia

daccord avec marie christine

il ne faut pas prendre les grand parents pour des baby sitters, et ça créé un mauvais rapport je trouve de solliciter sistématiquement les grand parents

cela dit c'est agréable de savoir que si ya un souci de dernière minute, un petit contretemps, on peut compter sur eux

Céline

il faut prendre ce que chacun veut bien nous donner. Nos enfant sreçoivent de ceux qu'ils veulent donner, les autres on les oublis !

Lenaigvinat

GParents et BParents loin loin... Mais quand on est à coté durant les vacances. C'est tjs mon mari qui insiste pour que les enfants passent qq nuits chez mes Bparents, et finalement il a raison, car ma BM fait des choses avec mes filles que je ne fais jamais, elle a énormément de patience et adore jouer!!!donc tout le monde est content,mais elle est plus à l'aise à partir de 2ans, avec les bébés je n'aime pas trop son comportement.
Pour les galères de crèches, maladies... Je caprice et mon homme cède, c'est lui qui prend des jours! On a recours au babysitter pas très souvent, on sort séparément, et un jour les enfants vont avoir 15ans donc ils pourront se garder tout seuls bref courage encore 7ans à tenir!!!!

Fissa

Encore 12 ans à tenir ... Mais c'est long 12 ans !!! D'ici là de beaux jours pour la baby sitter !! Même si on y va avec parcimonie vu le tarif ... On sort aussi pas mal chacun de notre coté !

Mathilde

De mon côté, mes parents sont à 500 km et bossent, ms qd ils peuvent me prennent ma fille ainée l'été pdt les vacances scolaires... mes boparents sont à 500 metres (et souvent ds leur maison de campagne à 200 km surtout les we) bopapa est à la retraite et ma mère a tjs été femme au foyer (et chef sur les décisions familiales). Ma mère fait 500 km pr garder ma fille malade et ma belle-mère va au bridge et organise des diners chez elle dc elle n'a pas le tps.
Ma mère a fait de nombreuses manifs féministes pr l'indépendance financière des femmes... auj elle arrete son activité et estime qu'il m'est difficile de concilier les 2 (cadre à Paris, c pas simple) et dc m'aide. Ma belle mère, profil kto famille nombreuse : les enfants st un don du ciel il faut en avoir bcp et les élever seul car c ton rôle et dc surtout pas aux gds parents... elle ne fout rien depuis 15 ans et donne des leçons de morales et d'education (je crois que la charité chrétienne ou aide ton prochain ne sont que des expressions sans fondement chez elle).

Je ne dirai jamais assez "merci maman" et cet été elle arrete de bosser, mon pere dans pas lgtps non plus et eux veulent voir grandir leurs petits enfants (mais pas de pression quotidienne !)

Flor de nopal

J'ai le pb tout à fait inverse : 2 gds mères plutôt encombrantes (surtout ma mère) qui me piquent la vedette et me volent mon rôle de maman.
j'ai élevé seule ma fille jusqu'à l'âge de 4 ans (le papa s'est sauvé en courant à l'etranger qqs mois après la naissance de notre fille) donc j'ai dû solliciter l'aide des mamies (uniquement pendant les vacances scolaires, pour éviter que ma fille n'aille au centre de loisirs et qu'elle puisse se détendre)
Aujourd'hui, non seulement les 2 mamies se tirent la bourre pour avoir le monopole de l'affection de leur petite fille mais en plus, je me sens un peu reléguée au second plan.
la relation que j'ai avec ma mère est quasiment nulle et inexistante - je la vois seulement entre 2 portes, qd elle vient chercher ma fille, à l'occasion de certaines vacances scolaires.
La relation avec mon ex belle mère est très tendue depuis la séparation.
Quand ma fille rentre de vacances de chez ses mamies, j'ai toujours l'impression qu'elle rentre à reculons à la maison et qu'elle aimerait mieux rester vivre chez ses gds mères. Et cela me rend triste chaque fois parce que je partage pourtant avec elle énormément d'activités
Donc difficile dans tout ça de concilier le bien être de ma fille et le mien au milieu de toutes ces conflits d'intérêts..
Il n'est pas évident que chacun joue son rôle en restant à sa place, et que les grands parents s'impliquent dans l'éducation de leurs petits enfants sans empièter sur le "territoire affectif" des parents. j'ai peut être moi aussi une part de responsabilité dans tout ça : j'ai certainement trop délégué mon rôle aux mamies, et j'en paye le prix aujourd'hui!

Mathilde

@Flor quelle galère... les interdépendances c'est difficile.
Seul micro-conseil: parle bcp avec ta fille, de ce que vous allez faire toutes les 2 (we, sortie, resto...), de ce qu'elle aime, de l'école, il faut bcp de communication.
Bon courage pr la suite.

Christine

Bonjour
Je lis quelques uns de vos textes. moi aussi j ai élevé pour des raisons d éloignement mes trois enfants seule mais j étais aidée par mes parents pour les vacances. Ça faisait beaucoup de bien.
aujourd'hui hui en âge d être m'aime, je me dis que j essaierai d aider mer enfants avec une condition ' comment seront ils éduqués qu'elles regles seront ils habituer à respecter et pourrai je , quand ils seront chez moi, leur imposer mes propres règles. Parce que partager du temps avec mes petits enfants serait un vrai plaisir mais pas de me sentir éreintée par des enfants qui n obéissent jamais.
Une enseignante qui voit à la sortie de l école des enfants malmener leurs parents.

carine

Ben moi je suis comme Julia. D'ailleurs un second ca me semble insurmontable. On a la crèche, puis ce sera l'école et le centre aéré. Pour les vacances en été on voit mes beaux parents qui vivent a 800 kms de nous. Je regrette ma mobilité

delavega

mes parent ne d occupe jamais de mes enfant il n on j amais le tenp .... ma mere a une sclerose en plaque je conprend quel soit fatigué mais bon quand meme elle a gardé mon fils qui a 6ans que une fois quand ma fille est née cette été ..
du coup c est toujour les amis ou cousin qui sont mis a contribution si on sort avec ma femme ..
les parents de ma femme habite a 800 km de chez nous et ce desole de la situation car eux aimerait tellement s en occupé ..

SEB

Bonjour,
Nous avons 2 enfants de 4 et 6 ans.
Mes parents ont 73 ans et habitent juste à côté, ma belle-mère est décédée et mon beau père à 67 ans et habite à 25 minutes. Mes enfants vont chez Papy/Mamie en moyenne toutes les 3 semaines, 3 heures de temps. Mon beau-père les voient en moyenne toutes les 6 semaines pendant 1 heure ! Ce n'est pas faute d'essayer de les encourager, mais les grands parents ne manifestent pas le moindre intérêt pour leurs petits enfants. Heureusement que nous avons le périscolaire ! Même pendant les vacances (lorsque le péri est fermé) les grands-parents ne gardent jamais leurs petits enfants et ne proposent jamais aucune activité (balade, resto etc...) à leurs petits enfants. Pourtant, cela ferait du bien à notre couple de pouvoir nous évader "seuls" quelques heures par semaine, mais ce n'est pas encore d'actualité. Ma fille de 6 ans a été hospitalisée pendant 3 jours pour une occlusion intestinale, le beau-père n'a même pas daigné demander de ses nouvelles par tél. (je ne parle même pas d'allez lui rendre visite à l'hôpital) ! Pour préserver un semblant de famille nous les invitons tous les ans depuis 5 ans à la veillée de Noel le 24 au soir. Nous ne sommes jamais invités en retour. Pendant ce temps, une collègue de ma femme est en pleine déprime car elle souhaiterais être grand-mère mais ne le sera jamais car sa fille lui a annoncé qu'elle ne peut pas avoir d'enfants. Le monde est vraiment mal fait ! Dans ce contexte, je réfléchi à offrir à mes enfants des "grands-parents de cœur". Quelqu'un a-t-il déjà testé cette possibilité ? Merci par avance pour vos commentaires. Bien cordialement.

Emily

Bonjour à toutes, je vous lis et j'avoue que j'ai du mal à vous comprendre. Vos parents ou beaux parents n'ont aucune obligation de devoir, ni d'avoir envie de garder vos petits loups, faire des enfants était votre choix. Ils ont leur vie, leurs amis, leurs soirées, tu m'étonnes qu'ils n'ont pas envie de retourner dans les couches, et jespère bien qu'à leurs âges vu comment on trime aujourd'hui on aura bien mérité de profiter. J'ai 2 pépettes et je paye ma nounou la semaine, ou une baby sitter le weekend, ou je prend un congé quand elles sont malades c'est notre famille à nous d'en prendre soin.

manhattan27

@ Emily : votre façon de voir les choses est un peu "radicale", non ? Comme l'ont dit d'autres commentaires, il n'est pas question de faire des grand-parents des babysitters réguliers, ni de les obliger à quoi que ce soit - notamment à changer les couches !

Faire des enfants est effectivement le choix des parents, mais s'étonner que les grand-parents ne s'intéressent pas un minimum à leurs petits-enfants n'a rien d'anormal ou d' "ingrat". Et leur demander un coup de main, que ce soit pour les enfants ou pour autre chose d'ailleurs, n'a rien d'aberrant...

Bien sûr, si les grand-parents considèrent que passer du temps avec leurs petits-enfants est une corvée, ils le feront très clairement comprendre... et dans ce cas, j'ai envie de dire "Dommage, mais tant pis pour eux".

manhattan27

@ Emily : on est bien d'accord, il n'y a pas d' OBLIGATION. Mais on peut être étonnée, et même choquée, quand les grands- parents ne manifestent que peu d'intérêt pour leurs petits-enfants, non ? Et l'idée que les parents fassent un effort pour se rendre disponibles quand leurs enfants ont besoin d'aide (que ce soit pour garder occasionnellement les petits-enfants ou pour autre chose) est-elle une aberration ? C'est l'impression que j'ai en lisant votre commentaire !!

clochette

Ici deux garçon de 1 et 3 ans, parents à l'autre bout de la France et BP qui travaillent encore, donc pour le quotidien on gère seul (et on se débrouille plutôt pas mal, même si faut jongler avec les jours enfants malades, périscolaire et nourrice). Peu de soirées seuls car pas les moyens de payer une baby-sitter. Par contre coup de gueule envers les tatas/tontons qui sont tous à moins de 45 minutes en voiture, et JAMAIS de proposition pour garder mes fils, meme en insistant un peu il y a toujours une excuse qui fait que ce n'est jamais possible. Ou alors juste le grand (le petit n'est pas pénible, juste c'est un petit. Il ne marche pas, porte des couches! La folie quoi....). D'ailleurs quand vraiment on insiste, mes sœurs "se battent" pour garder le grand. Et finalement nous restons avec le petit. Donc nous ne sortons pas. Ça me fou les boules parce qu'elles ont la mémoire courtes: tous mes neveux et nièces je les ai gardé, de bon cœur, les fratries au complet, les plus petits ayant à lepoque 5 mois. Je suis la deniere de la fratrie, j'étais encore étudiante et je proposais de garder leurs enfants quelques WE pour leur permettre de souffler. Quand y avait un impondérable j'allais les récupérer en urgence à la crèche/ecole. J'ai meme garder mes 2 neveux qui avaient la varicelle pendant mes vacances scolaires. Et maintenant que j'ai mes enfants, ben personne pour m'aider, et meme quand je le demande. Mes neveux/nièces sont grands (+ de 12 ans), et je sens parfaitement que je fais ch*er avec mes enfants. Bref.

manhattan27

@ clochette : courage, d'ici 2 ou 3 ans ce sont vos neveux/nièces qui pourront garder vos enfants en babysitting une soirée ou un après-midi de temps en temps, peut-être même qu'ils/elles le feront volontiers pour un peu d'argent de poche ! La fille aînée de ma cousine est venue garder mes filles une soirée, elle était ravie de le faire et je pense que nous renouvellerons l'expérience. Ma cousine, qui ne travaille pas et habite près de chez nous, n'a jamais proposé (et jamais accepté quand je le lui ai demandé) de garder mes enfants en cas de problème, ni même d'aller les chercher à l'école de temps en temps bien qu'ils aillent dans la même école que sa dernière fille.

lila

Quand je lis tous vos commentaires, je me dis que ce n est pas possible. Vous voulez faire des enfants mais ne pas avoir les inconvenients. C est facile de les fourguer aux grands parents.c est scandaleux.
Et la fissa qui dit encore 12 ans a tenir. Il ne faut pas faire d enfant si ca gene votre petite vie. J ai l impression de rever.vous etes des meres indignes.

sisi

Moi je dis oui faut pas prendre les grands parents pour des babys sitter .Mais je dis aussi faut pas que les grands parents prennent leurs enfants pour des gardes malade ou des assistantes de vie lorsqu ils seront devenu trop vieux pour s assumer .Voila la roue tourne et faut pas oublier que chacun a un moment de sa vie peut avoir besoin d aide .Que soit les parents envers les grands parents ou les grands parents envers leurs enfants ou leurs petits enfants.Ensuite il y a des personnes âgées qui se retrouvent dans des maisons de retraites sans visites il faudrait se demander pourquoi?

Deborah

Je me rends compte à travers tout ces commentaires la chance que j ai. J ai la chance d avoir mes parents et beau parents proche de chez moi. Lors de la naissance de ma fille ma belle mère assistante maternelle c est proposée de suite pour garder le bébé et SANS REMUNERATION. J avais refusé au début et finalement cela fait une belle économie : 45 heures de gardes par semaine, la joie d être gardé par sa mamie avec qui nous avons la même conception de l'éducation... et tout les samedi gardé par ma maman pour qu avec mon homme on puisse se retrouver.. bon la j attend le 2eme on verra comment sa fait mais l annonce a été une vrais joie des deux cotés.
Faire garder ses enfants par les grands parents est un plaisir et non une corvée ! Bien sur les grand parents non pas encore la 60aine mais sa ne serai tardée... la patience et l attention n est pas la meme à 70 ans mais les enfants aurons grandit d ici la... Par contre il est évident pour des grand parents qui travail encore (vu que la retraite s eloigne d'année en année) que de temps en temps eu aussi on droit à leur vacances. Mais il faut savoir que le centre aéré c est uniquement si l enfant est propre et scolarisé (donc souvent aprés 3 ans) que les parents n ont que 5 semaines et du coup pas facile de jongler entre le boulot les collegues qui pause aussi leur congés en aout... et pas de nounou qui garde juste pour 1 mois. Je pleins ceux qui ont des familles eloignées ou des horaires atipique ou pire que leur propre parents refusent d aider leur propres enfants en gardant les petits enfants... mais chaque histoire de famille est différentes... Une chose est sur, si ma belle mère devient agèe et dépendante, je fairais tout pour lui rendre les services qu elle m a rendue quand j étais jeune maman. C est sa la vie compter les uns sur les autres...et sans rancoeur...

Charlotte

Je lis tous vos commentaires , j'ai 5 petits enfants ; 3 à Toulouse et 2 à Paris nous essayons d'aller les voir assez souvent les uns comme les autres , nous sommes à la retraite à 400 kms de chez eux , ma fille ne tient pas trop à laisser ses enfants plus de 2 jours éloignés de chez elle surtout pour la nuit , par contre ma BF est prête à m'envoyer les siens pour 1 semaine en juillet... moi ; personnellement qd je vois comment ils sont éduqués , je n'y tiens pas plus que ça...ils n'obéissent pas et si c'est pour faire la police qd ils sont chez nous ; c'est pas notre " job " les PE vont nous voir comme des ronchons de première car chez nous...on écoute !!! donc je leur ai dit que je préférais les voir avec leurs parents qui n'ont pas la même façon de les élever.. c'est trop dure ! ils n'en font qu'à leur tête.. ils n'ont pas de limites !!! On n'a jamais connu ça..!!!

pvm

moi je vis proche de mes parents et beaux parents qui sont toujours disponibles pour arder mon fils cependant il y a un hic du cote de mes parents.
ils sont , peut être plus strict que moi et j ai la vague impression qu'ils supportent de moins en moins le besoin d indépendance de mon fils de 11 ans.
ma mère me téléphone pour vérifier qu il peut aller faire du vélo avec ces copains 2 heures elle veut même que je lui donne un créneau horaire pour pouvoir le cadrer quand à mon père il y a rien en a dire quand il est pas sur son ordinateur ou dans son jardin il lui crie dessus sans arrêt
je pense que ma mère a du mal à le voir grandir elle ne nous a pas eduque comme cela et n y arrive pas . Je ne veux pas la couper de mon fils loin de là mais ras le bol de prendre des remarque comme quoi il est impossible , qu il écoute pas qu il travaille pas quil veuxt voir que ces copains...

Clochette

@ Manhattan: je n'ai pas du tout envie de payer mes neveux et nièces pour garder mes enfants! Si je dois payer quelqu'un, c'est une personne qualifiée. Je rebondis là dessus car ma sœur a bien tenté de me parler de sa fille qui aimerait se faire "un peu d'argent de poche".... Ahem, j'ai tiqué. Deja parce que je rendais service de bon cœur à lepoque pour garder la marmaille, jamais il ne me serait venu à l'esprit de monnayer le service (d'ailleurs personne ne me l'a proposé! Rires), je me disais bêtement que j'aurai un jour la possibilité de m'échapper un week-end en laissant mes loulous chez les tatas. Donc je sais maintenant que non! C'est loin d'être automatique. Mes fils ont maintenant 2 et 4 ans, et je n'ai jamais eu l'occasion de laisser les 2 ne serait-ce qu'une soirée à mes sœurs. Alors quand on vient me suggérer la bouche en cœur de filer un billet à ma nièce de 13 ans pour qu'elle garde mes enfants, c'est non. D'autant que les conditions étaient pas franchement engageantes: aller chercher la miss a 40 minutes de chez nous, et la raccompagner le soir apres notre sortie, soit presque 3 heures de route sur une soirée, et si possible que les enfants soient couchés (véridique!). Mon refus a contrarié ma sœur mais tant pis!
J'attends un 3ieme garçon, j'ai appris depuis longtemps à me débrouiller. Mes BP proposent parfois de les prendre un week-end, mais ils travaillent toujours, mon BP à un métier manuel usant, il a 61 ans, je préfère qu'on aille les voir (ou inversement) se faire un repas, et qu'ils profitent du week-end pour se reposer de leur semaine.

FB

hé les filles c'est une grand mère qui vous répond, nous ne sommes pas là pour pallier aux vacances scolaires ou à vos desiderata, moi j'ai élevé mes enfants tout en travaillant aussi , aujourd'hui j'ai pas envie de recommencer ni que l'on m'impose quoi que ce soit
vous avez fait des gosses vous vous en occupez^^
oui je vais être traitée de grand mère indigne peut être mais maintenant j'ai envie d'autre chose et comme on dit chaque chose en son temps, j'ai donné , trop surement et j'ai plus envie, ce n'est quand même pas une obligation de garder ses petits enfants.

yvette

Bonjour a toutes ,
moi je suis grand - mére d'un petit garcon de bientot 5 ans et d'une petite fille de 13 mois , mais je vous le dis à toutes quels bonheurs de les voires autant que je veux ,car j'ai la chance d'habité tout a coté de chez ma fille , mais je suis d'avis avec plusieurs personne , d'aider sa fille qui en plus doit les éleves toute seule , ne doit pas etre non plus de l'abus.

Lily of the valley

Bonjour à tous,

De notre côté, c'est le saut de génération : autant ma propre grand-mère s'est toujours proposé pour m'aider ponctuellement lors des grèves de crèche, d'école et autres exclusions pour rhume du premier, autant je sais ne pas pouvoir compter sur les grands parents en titre. De mon point de vue, il ne s'agit pas de transformer les grands parents en esclaves garde d'enfants, mais un coup de main m'aurait semblé bienvenu et naturel...parce qu'à la génération précédente, ça l'était. Nous avons laissé tombé toute idée de moments à deux ( le fameux "tu les as voulu, tu les assumes", oubliant leur semaine de vacances à deux d'autrefois...), mais je dois avouer que 1 - la famille, ça me semblait être les gens que l'on peut contacter en cas de coup dur; 2 - ils veulent les voir, nos mouflets; mais avec nous à côté... histoire de ne RIEN avoir à gérer, pas même UNE heure.
Vous le comprenez, les vacances ont été rudes ("on veut les voir, mais c'est vos enfants, donc vous gérez...Ah bon, vous partez?") et la rentrée s'annonce cataclysmique...

yunaa55

Bonjour ,

Comme je vous comprends Lily of the valley !
a chaque fois que je vais chez mes parents avec eux (car je culpabilise et me dit les pauvres ils ne voient pas les petits enfants...) eh bien au bout d'une heure les râleries commencent ... " oh j'ai plus la patience .. et patati et patata ... ) heureusement que ma belle mère est là, c'est elle qui se propose , pendant les vacances solaires si elle va bien , elle les prend une semaine, et si elle peut pas, elle m'aide financièrement pour le centre de loisirs...

Je vais arrêter d'être trop gentille et si ils veulent les voir , qu'ils se déplacent !
Je crois que le comble c'est qu'ils n'appellent jamais pour les anniversaires de mes enfants !
(et moi la bonne poire je les invite) pff .

Waouh ca fait du bien de se confier !

bonne journée à vous.

Une grand mère En révolte

Grand mère de 4 petits enfants , divorcée et habitant loin de chez eux, j'ai gardé copieusement les 4 anges pendant les vacances , mais la en retraite depuis un an je dis stop. Ayant le sentiment d.etre un avantage acquis ! Je suis interloquée par les commentaires ! J'ai élevé 2 enfants ,mes parents étaient loin puis décédés Mes beaux parents trop âgés ! Je me suis donc débrouillée , ce ne fut pas toujours facile mais on y arrive ! Je veux pouvoir profiter de ma retraite et bouger ! ma " future dépendance" il y a longtemps que j'ai compris que je ne pourrai compter que sur moi ! Quant à la gentille remarque de la jeune femme prénommée Sisi, je lui demande vos parents ne vous ont ils pas élevée ? Le coup de main du grand parent n'est pas une obligation!!!

Joeydu33

Certains nouveaux grands parents (Génération Baby-Boom) sont assez égoïste et nombriliste ... Et le pire c'est qu'ils ne s'en aperçoivent même pas comme le signal des tonnes d'articles de psy sur le net et sur magazines !
Vous n'aurez qu'à taper baby-boomer égoïste sur Google et vous verrez bien ...
Bien évidement ils ne sont pas tous comme ça !
Moi ma belle mère est un grosse nombriliste qui pense être quelqu'un de généreux ... LOL
On lui a demandé si elle voulait garder un jour par semaine notre petite fille :
Elle a répondu : Non je suis pas une baby-sitter ... Par contre quand elle a eu ces enfants , sa mère lui à gardait à elle , et quand on lui rappel ça , elle rétorque ça ne vous regarde pas , maintenant c'est comme ça ...
LOL c'est un grosse nombriliste qui ne pense qu'à ces petites sorties entre copines ...

Avant cela j'avais envisagé de la prendre chez nous à la maison pour ces vieux jours ...
Depuis j'espère pour elle que ces copines viendront la voir en maison de retraite ;)

Joey

Joeydu33

Wouahhhhh je viens de lire certains commentaires c'est impressionnant ...
En gros voir vos petits enfants et les garder de temps en temps c'est une contrainte ?
Que vous ne les garder pas toujours jours je le comprends à 100% c'est normal mais de temps en temps c'est normal , ma grand mère me gardait et j'ai beaucoup aimé cela !
J'espère que vous assumerez ce discours quand ils auront 20 ans ...
De toute façon dites vous une chose , ce comportement vous le paierez un jour, mais vous vous en apercevrez le jour J , quand vous aurez plus 100% facultés ... La roue tourne !
Je pense surtout que vous voulez avoir la bella vita et la jouer perso !
Hahaha génération baby-boom la génération pionnier de l'individualisme !

Titoudupaca-06

Bonjour !

J'ai entendu une voisine se plaindre d'avoir l'impression d'être une baby-sitter pour ses propres enfants alors qu'elle ne bosse que 3 jour la semaine. Ça craint ...! en fait ça m'a choqué. Elle part quelques fois en vacances en week-end prolongé avec son mari sans les enfants pour décompresser dit-elle... mais où a t'elle fourgué ses enfants ?

Cela ne me serait même pas venu à l'idée de partir en vacances sans mes enfants, je dois être anormale !

J'ai entendu une jeune maman se plaindre d'être fatiguée d'élever ses deux enfants alors qu'elle ne travaille pas et est chez elle toute la journée. Elle est épuisée à 30 ans ... et passe son temps sur Facebook.

Ne venaient pas nous donner des leçons s'il vous plait. Le problème actuellement est que les jeunes parents ne veulent plus se priver. Ils veulent TOUT sans aucune contrepartie et ont la critique facile.

Je suis une grand-mère de 55 ans qui est fatiguée, lessivée par la vie et qui aimerait un peu de tranquillité, de liberté et aucune contrainte, après avoir élevé 2 enfants et bosser pendant 37 ans 39 h la semaine pour payer les factures et élever mes petits.
Après 50 ans, la mentalité change et nous n'avons plus la santé de fer que nous avions à 25 ans, car pour assurer une journée de boulot de 8 heures et en faire pratiquement une deuxième dans la même journée, il faut être jeune et avoir la santé, j'ai donné merci.

En général nous avons plaisir à voir nos enfants et petits enfants mais les garder est une autre affaire et ça dépend de l'âge des enfants et du caractère. Nous n'avons plus autant de patience et de vivacité pour assumer la garde.
Nous nous sommes privés de tout pour élever nos enfants, pas de sorties, pas de vacances. Nous avons assumé sans nous plaindre, nous devions même prendre nos vacances d'été en décalé mon mari et moi pour économiser la nourrice que nous ne pouvions payer. Car il y a 30 ans, la vie n'était pas aussi facile que l'on veut bien le faire croire.
Nous n'avons pas été malheureux et mes deux enfants on été le plus beau cadeau de ma vie et je ne regrette rien. Je veux bien rendre service quelques fois et ç'est avec plaisir mais il ne faut pas que cela s'éternise.
Car quand on garde les petits enfants, déjà il y a la pression qu'il ne leur arrive pas d'accident domestique, çar nous sommes responsables, il ne faut pas les lâcher d'une semelle surtout si ils sont en bas âge. Il ne faut pas avoir de problème de dos à savoir hernie discale, c'est la replonge assurée avec les tous petits.
Je pense que cela sera plus facile quand ils seront plus grand.

Et vous jeunes mamans, qui vous dis que vous adorerez garder vos futurs petits enfants.
Si ça s'trouve, vous serez pire que nous...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)