3 questions à Nadia Daam, "mauvaise mère", nouvelle chroniqueuse des Maternelles
Portage salarial: c'est fait pour moi ?

Est-ce que je perds ma place en crèche si...?

Vous avez durement obtenu une petite place en crèche. Mais vous déposez Bébé la peur au ventre... vous craignez de perdre cette place chèrement acquise ! Maman Travaille fait le point sur quelques idées reçues:

- Est-ce que je perds ma place en crèche si je suis en congé maternité ?

Vous attendez celui ou celle qu'on surnommera "BB2" et vous avez peur que, une fois votre ventre rond, le personnel vous accueille d'un bienveillant "Bonjour, voilà votre enfant, vous pouvez le garder pendant votre congé maternité..."

Réponse: NON

Non, vous ne perdez pas votre place. En congé maternité, vous êtes toujours en contrat de travail et donc en poste. En parallèle, le congé maternité doit vous permettre de vous reposer, de préparer l'arrivée de votre futur enfant, de passer les examens nécessaires. Pas de garder "BB1" (Pendant qu'on y est...)

- Est-ce que je perds ma place en crèche si je prends un congé parental ?

Le travail vous sort par les yeux et vous aimeriez bien passer un peu plus de temps avec votre enfant adoré. L'idéal ? Bébé va à la crèche, vous allez le chercher vers 16h après être allée au yoga et avoir déjeuné avec des copines, vous passez au parc et rentrez préparer le dîner (=commander des sushis sur Alloresto)

Réponse: OUI

Désolée de briser votre doux rêve (mais vus avez raison de rêver, que celle qui ne se rêve pas mère aidée d'une armée de nounous à plein temps lève la main) mais prendre un congé parental, à la base, devait permettre de désengorger les crèches. De plus, la CAF ne vous paiera pas à la fois une aide au mode de garde et une allocation de CPE. Je sais, c'est moche.

- Est-ce que je perds ma place en crèche si je suis au chômage ?

Vous venez de recevoir votre lettre de licenciement. Du coup, vous avez un peu peur... Aller passer des entretiens d'embauche avec Bébé sur les genoux ne vous enthousiasme pas plus que ça.

Réponse: OUI et NON

Ca dépend des crèches et des mairies. Quand j'ai posé la question à la mini crèche de ma fille, la directrice m'a répondu en gros qu'elle ne voulait rien savoir: au moment de la demande de place, la majorité des mairies considérera que vous n'avez pas la priorité sur des parents déjà en poste. En revanche si vous avez déjà une place, ce serait délicat de la part de la crèche de vous expulser...

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

sabine

bonjour,
je suis maman de deux petites filles dont l'une est en crèche collective municipale.
lors d'es entretiens avec la directrice de la structure il nous a clairement été spécifié qu'en cas de congé mater.on me rendrait mon enfant dès le premier jour de ce congé.que mon enfant serait retiré de la crèche le temps du congé et qu'il me faudrait faire une nouvelle demande d'inscription lorsque je devrai reprendre le travail.En fait on retire notre enfant de la structure pour solliciter deux place par la suite...
J'ai trouvé cette méthode aberrante puisque le congé mater est fait pour que la maman se repose avant l'accouchement et qu'elle profite de son bébé après.
Avez vous des textes stipulant que cette pratique n'est pas légale ou venant la contredire?
D'avance merci et bonne rentrée à toutes les mamans et leur progéniture!
sabine

Laurence

Bonjour,

Idem pour moi. Lorsque je suis tombée enceinte de mon 2ème bébé, le premier est sorti de la crèche familiale dès le premier jour de mon congé mat et j'ai dû le réinscrire.
J'ai pourtant rouspété en disant que j'allais reprendre le travail après et que je ne partais pas en congé parental mais rien à faire ("c'est le réglement Madame", "avec 2 enfants vous serez prioritaire"). Bref rien de rassurant pour la suite...
Heureusement (et en râlant bien aussi bien sûr), j'ai retrouvé deux places en crèche pour mes 2 fils pour la reprise du boulot (j'ai du prolonger mon congé mat de mi juin à septembre pour optimiser mes chances) et le top c'est qu'ils étaient tous les 2 chez la même nounou, eten plus c'était celle qui gardait mon premier avant, que du bonheur !

clelia

en même temps je peux comprendre les 2 pts de vue...pr ma part je sais que je n'aurais JAMAIS de place en crèche pr ma puce et ça me barbe bien !!! dc effectivement libérer des places pr les autres même si c'est dure pr les mamans, ça pt aussi en aider d'autres comme moi car sur paris, c'est mission impossible et vue les prix des nounou ça va me couter la moitié de mon salaire alors qu'en crèche ce serait plus éco pr moi

Emmy

je confirme l'article , en congé mat , la crèche a essayé de me faire du genre "oh mais vous êtes enc ongé mat vous pouvez e garder..." alors ma réponse, non impossible. le congé maternité dure 2 ou 3 mois par un an et en plkus pendant que j'accouche j'en fais quoi ???? ils ont dit, ah oui et j'ai gardé ma place

olive

En tant qu'élue il y a quelques années, j'ai fait annuler un réglement intérieur de crèche municipale qui établissait une distinction entre les parents qui étaient en CDI et CDD et devaient reprendre leur môme de 1 à 3 mois après être au chômage.
Le congé mater est un contrat de travail. Je vous conseille vivement de vous procurer le réglement intérieur de la crèche tel que voté par votre conseil municipal.
Contactez ensuite les élus de votre choix et faîtes les modifier! Quitte à passer devant un tribunal administratif si très gros abus.

Ma'

Dans ma ville, il est stipulé dans le réglement intérieur des crèches qu'en cas de congé mat de la maman, l'enfant ne sera plus accueilli dans la structure, mais qu'on peut solliciter une place en HG pour quelques heures par semaine.

En pratique, je me suis retrouvée dans ce cas pour mon 3e congé mat, n°2 était à la crèche. J'ai fait une demande de dérogation pour la durée du congé pré-natal (+ quelques jours)avec un certificat médical précisant que je ne pouvais pas m'occuper de mon 2e à temps plein. La dérogation a été acceptée.
Et comme, ensuite, on arrivait en fin d'année scolaire et que la place n'allait pas être ré-attribuée avant septembre (info que j'avais eue par la directrice), j'ai fait une 2e demande de dérogation pour la période qui courait jusqu'aux congés d'été. Dérogation une nouvelle fois acceptée.
Et cerise sur le gâteau, n°3 a été prise dans la structure en septembre...

D'autres mamans ont fait genre "ah non je suis pas enceinte" en prenant garde de ne pas croiser la directrice mais se sont faites griller avec la demande de place en crèche pour le futur bébé...

olive

Complètement abruti de devoir fonctionner par dérogation, ce qui signifie bien que le règlement intérieur est inadapté. Souvent ces règlements intérieurs datent de 1975 et se refilent d'année en année.
Une petite lettre à votre maire préféré...?

virju

aberration aberrante: les crèches de la ville d'Ivry sur Seine donnent la priorité aux enfants dont les parents ne travaillent pas...si si vous avez bien lu...super non ?

carla

bonsoir,

ça tombe bien discussion à la crèche cet aprem :

"on se demandait, pendant votre congé mater, vous faites comment avec votre fils?"

"bah il vient!"

il a fallu "argumenter" que la crèche était bénéfique pour mon fils, que je compte me reposer pendant le congé maternité et donc continuer l'accueil en crèche

argument de la crèche les enfants le sentent quand les parents restent à la maison, et ça les stress de faire des journée complètes!! ouioui en congé mat je vais mettre mon réveil aux aurores pour etre devt la crèche à 7h30...!
"vous pouvez le mettre l'apremidi si vous vous allez vous promenez"

moi "de tte façon ça ne concerne pas mon fils il est avec moi à chaque vacance scolaire, bien entendu il aura des journées plus light mais sera quand meme présent de manière continu"

étant prof des écoles, bah je finis à 16h30 pourquoi je suis pas à 16h45 à la crèche? parce que je range ma classe, corrige, photocopie; de meme que le mercredi je profite de faire les courses, le ménage, la paperasse, tout ce que les mères aux 35h galèrent à faire...

donc oui : mon fils sera en crèche 5jours/sem jusqu'au congé mat, ensuite il y sera des journées light parfois gardé des 1/2 journées, après l'accouchement il ira au rythme normal! soit 5 jours/semaine, comme sa petite soeur!!

ces témoignages font plaisir, et prouvent qu'il faut limite supplier pour garder sa place au moment où on en a le plus besoin!!

wam

Compromis dans ma commune : Pendant le congé mat', on n'a plus le droit à un temps complet, seulement 2-3 jours par semaine, sauf avis médical indiquant la nécessiter d'un repos complet.
Cc'est ce qui est arrivé quand j'attendais n°2
Je trouve ca pas mal, l'enfant n'est pas désociabilisé, il continue de voir ses copains et la maman peut se reposer ces jours là. Et des places sont libérées pour de l'occasionnel.

Liliche

et les mamans au chômage qui aimeraient trouver du travail, elles font comment pour aller se présenter aux rdv sans crèche???? alors qu'elles sont en situation précaire, et qu'il serait normal de leur attribuer d'office une place dans le cadre d'un accompagnement à l'emploi? On les met où, si elles n'ont pas d'aide, mari ou amis ou famille? A la rue et les enfants à la DDASS? J'aimerais bien qu'on m'explique sérieusement....

Perrine

bonjour les mamans
je suis directrice de crèche et je suis triste de voir que certains se sont fait avoir
en congé maternité on n'a pas le droit de vous obliger à reprendre votre enfant pour plusieurs raisons
déjà on ne peut pas connaitre vos dates de congé maternité alors arrêtez de raconter votre vie je plaisante mais si vous ne nous le dites pas on n peut pas le savoir
ensuite il suffit de dire que vous ne prenez pas de congé maternité, que vous ne prenez que 15 jours on ne peut pas exiger de vous demander quoi que ce soit. certes il y a des règlements intérieurs farfelus mais il suffit d'une lettre à la mairie. sinon vous pouvez aussi dire que vous avez une grossesse difficile qui ne vous permet pas de vous occuper de votre bebe, et enfin comme l'a dit une maman plus haut dites que la crèche est importante dans la vie de votre enfant.
quand on y pense vous vous inscrivez à la crèche pendant un congé maternité (celui de votre aîné) e on ne vous dit pas non à ce moment là

Une autre Claire

Liliche, je ne peux pas m'empêcher de réagir... C'est pas une raison pour demander aux femmes en congés Mat de reprendre leurs enfants ! Celles qui sont en congés mat sont encore considérées comme des salariés (elles cotisent, payent leur crèches, les impôts, etc...), ce qui ne devrait pas regarder la crèche, c'est ce qui se passe dans la famille !!
Les femmes au chômage devrait effectivement avoir droit à des places réservées de quelques heures ou quelques jours pour réaliser leur démarches et devraient aussi sur présentation d'un certificat d'entretien (ou autre) avoir droit à des places d'accueil d'urgence. Mais c'est pas une raison pour renvoyer chez eux les enfants de mamans en congés Mat !

carine

ma crèche a été claire, le jour de mon congé maternité, le contrat est rompu...donc contraception jusqu'à la fin du contrat...

de toutes façons, j'apprends avec stupeur que ma fille risque d'être refusée à l'école maternelle car elle est née en octobre, qu'elle devra attendre d'avoir 4 ans moins 1 mois pour aller à l'école...alors j'attends...faudra t-il déclencher un accouchement en aout pour le prochain afin d'éviter ce problème??

Vera

Congé maternité, congé parental, chômage, mompreneur..., on ne m'a jamais posé la question. J'habite au Québec. Il n'est pas forcément facile d'obtenir une place en garderie subventionnée, mais franchement, j'ai trouvé que c'est quand même bien plus facile qu'en France. Je pense que les femmes devraient se mobiliser pour voter pour des gens qui promettent des places en crèche. Le seul défaut au Québec, c'est que l'école commence à 5 ans; néanmoins, on trouve des garderies où les enfants ont des programmes pédagogiques. Je suis outrée de voir que certains enfants doivent commencer l'école à 4 ans en France. Jusqu'à ce que mon fils ait 5 ans, j'ai repris des études, me suis mise à mon compte, j'ai travaillé à contrat et j'ai pu le faire garder à temps partiel pendant mon congé parental (un an payé dès le premier enfant). Aujourd'hui, l'école nous offre un service de garde après l'école à un prix modique (l'école se termine à 14h30-15h00). Même si je peux m'arranger à retirer mon fils à 14h30 chaque jour, je sais qu'il y a la garderie à l'école (maternelle et primaire) au cas où sans condition (il suffit de prévenir). Je ne dis pas que c'est le paradis, mais dans de nombreux domaines, franchement, je crois que les femmes au Québec ont su se mobiliser pour leurs droits.

fbrillgodet@yahoo.de

trouvé ça et pensé à toi! et à loic!
omi-omi

Adeline

A priori pour ma crèche pas d'obligation de le prendre pendant mon congé mat (manquerait plus que ça). La directrice m'a même dit, "si vous êtes arrêtée plus tôt, vous nous le laisserez ?" ? Ce à quoi j'ai répondu, "si je suis arrêtée plus tôt, c'est que je ne serai pas en état de m'en occuper !"

Par contre en cas d'absence prévue (vacances en dehors des fermetures), il faut prévenir pour qu'elles puissent accueillir un autre enfant temporairement (pour justement les mamans qui cherchent un emploi ou autre)

Une petite question, si je prends un CP à 80% pour le 2ème pendant qqs mois, j'imagine que je peux quand même laisser le 1er à la crèche ?

Faby

Pour carine: il y a obligation de proposer une scolarisation à tout enfant ayant trois ans avant le 31 décembre, si votre enfant est "apte", c'est à dire qu'il ne porte plus de couche pendant la journée.

carine

@faby (un peu tard mais tant pis) : eh non, l'école (euh l'instruction) n'est pas obligatoire avant 6 ans, aucune obligation donc. Et pour info, elle a été propre jour et nuit à 1.5 ans. Pour finir, je l'ai mise dans le privé (dans le public, on ne m'avait pas garanti la cantine car elle avait moins de 3 ans alors qu'elle mange en collectivité depuis ses 3 mois).

Ma place en crèche

Merci pour l'article, c'est déjà assez compliqué de trouver une place en crèche mais apparemment ça l'est tout autant pour la garder!

Flo

Bonjour,
Malheureusement certaines crèches persistent dans ces pratiques choquantes: alors que je suis en arrêt pathologique, enceinte du 3ème et marchant difficilement, la directrice de crèche m'a mis une pression d'enfer en m'imposant la modification des horaires d'accueil du 2ème (et en plus pour juin juillet, je doute que d'autres enfants soient pris en remplacement!). Je suis totalement scandalisée par ces pratiques discriminatoires...

Emma

Bonjour,

C'est marrant, à Paris dans les crèches municipales, en cas de congé maternité, la question ne se pose pas, on garde notre place pour bébé 1, même à temps plein. Tant qu'ils sont payés après tout... et puis surtout, un congé mat dure 4 mois, on est censé reprendre le travail ensuite, d'où l'intérêt de maintenir la place en crèche. À contrario je trouve qu'il y a un manque de souplesse dans les crèches privées, ce qui conduit à des situations absurdes. Je m'explique : je suis en congé conventionnel pour bébé 2 jusqu'en décembre. Or j'ai obtenu une place en crèche dès septembre à temps plein et je ne peux pas négocier une rentrée plus tardive sous peine de perdre ma place. Mon employeur ne veut pas me reprendre plus tôt pour des raisons administratives. Je vais donc être obligée de mettre bébé à la crèche dès septembre, même si ce ne sera pas tous les jours (mais je paierai plein pot) alors que je n'aurai pas encore repris le boulot. Absurde! Ça me rend malade, je veux profiter de mon bébé qui sera mieux avec moi! Tout ça pour une question de rentabilité ! J'ai même pensé renoncer à ma place mais j'ai peur ensuite de ne pas trouver de mode de garde quand je reprendrai mon poste en décembre. Quel dilemme ! C'est très culpabilisant

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.