Previous month:
février 2011
Next month:
avril 2011

mars 2011

Soirée Maman travaille: théâtre-débat sur le plafond de verre avec "Je suis top !"

" Je suis top !", c'est une pièce de théâtre jouée au Théâtre de Dix Heures par Blandine Métayer. L'originalité ? Je suis top aborde le thème du plafond de verre et des femmes (très) actives... Ainsi, Brigitte Grésy dit d'elle qu'elle débusque les stéréotypes au travail et Emmanuelle Gagliardi recommande chaudement.

La production a gentiment proposé à 6 membres du réseau Maman travaille de venir au théâtre voir la pièce, puis de débattre avec Blandine Métayer et d'interviewer l'équipe le mardi 26 avril.

Les places de théâtre sont offertes, et l'entretien se fera autour d'un petit repas négocié par la production à 10 euros, à la charge de chacun.

Je suis top blandine metayer

Pour venir au théâtre, envoyez un mail à  Méline à mamantravaille at yahoo point fr en donnant votre avis ou en partageant votre expérience sur le plafond de verre. Vous pouvez aussi le faire via les commentaires ci-dessous. Un tirage au sort déterminera les heureuses élues.

Plus d'infos sur Je suis top

Pour mémoire, aucun argent ne transite par Maman travaille. L'animation du réseau est faite bénévolement et seul le repas est payant (directement sur place auprès du restaurateur)

 


Rentabilité familiale & friendly working par Jeveux1bébé

L'auteure de Je veux un bébé partage avec Maman travaille ses conseils insolites et décalés sur la rentabilité du temps familial...


Ne jamais mélanger professionnel et privé.
Dans ton agenda, au milieu de tes rendez-vous pro. de 14h et de 16h, tu as une rubrique pour ta fille. "acheter-cadeau-anniversaire", de 15h à 15h45. Elle aussi, est planifiée dans ton agenda, elle a un créneau horaire et même une couleur, le rose, pour bien séparer, c'est ta fille quand-même ! Tu passes la chercher chez la nounou, comme on va attraper un colis. Tu lui fais un gros câlin et des papouilles en espérant qu'elle ne sera pas top casse-pied parce que la journée a été pénible.

Il faut s'organiser.
En rentrant chez toi, tu gardes la cadence : cuisiner, mettre la table, manger... 35 min.
Soudain survint un élément inopiné à inclure dans le travail à la chaîne du soir.
Est-ce que je donne le bain avant de manger ou après manger ? Ni l'un, ni l'autre, le moment le plus productif est pendant la cuisson. 2 activités en une. Le temps est précieux il faut le capitaliser, remplir chaque minute pour ne pas le perdre et... Manger cramé.

Optimiser le temps libre.
Fabriquer des moments intenses, des souvenirs inoubliables avec les gens que tu aimes.
Prend bien les photos, immortalise tout ça pour "diffuser" à tous ceux que tu connais l'album de ta vie, aussi immatériel que l'est devenue ta vie, d'ailleurs. Ton réseau social à écran tactile et tes amis.jpg sont plus vivants que ton salon. Bon, repassons IRL, le conjoint râle.
Tu penses à accorder autant de temps à ton ainé qu'à ton cadet, tu n'oublies pas d'être femme et tu consacres du temps à ton couple aussi. Avoir des moments "rien qu'à deux" c'est important ! RDV pour faire "faire l'amour" dimanche après-midi pendant la sieste des petits.

Lire la suite "Rentabilité familiale & friendly working par Jeveux1bébé" »


Virage en vue chez Maman travaille...

Chères membres ou lectrices de Maman travaille,

 

Le but du réseau "Maman travaille", créé en 2008, était clair:

1/ Fédérer les mères actives désireuses de partager les problèmes rencontrés et les mettre en relation avec d'autres mères actives pour créer un véritable réseau;

2/ Agir comme un genre de mini-lobby auprès des entreprises et des pouvoirs publics pour mettre en lumière les problématiques liées à la conciliation carrière / maternité, mais aussi à la parité en entreprise et en famille, aux relations entre les employeurs et les salariés, et à la vie des mères actives en général.


Quand je vois le nombre de partenariats, embauches, rencontres, vocations, nées de Maman travaille, je me dis que l'objectif 1 est atteint. Quant à l'objectif 2, nous avons depuis été rejointes dans nos actions militantes (preuve que cette thématique était dans l'air du temps) par des institutions qui, ne nous voilons pas la face, pèsent plus lourd que notre réseau  telles que l'Observatoire de la Parentalité - même si je ne suis pas toujours d'accord avec eux - l'Observatoire de la Responsabilité sociétale en entreprise, et même quelques syndicats. Depuis 2008, plusieurs autres médias sur le thème des mères actives ont été créés.

Des déléguées de Maman travaille ont été reçues par des mairies, des secrétariats d'Etat, des ministères, des DRH - et ce sans que nous ne le relations toujours sur le blog. Moi ou d'autres avons été invitées à intervenir dans plusieurs conférences dédiées au sujet. Il reste du travail à accomplir, mais nous avançons.

Pourquoi avoir créé un blog ? Pour fédérer le réseau autour d'un rendez-vous virtuel et pouvoir garder le contact, débattre entre les rendez-vous. Et aussi parce que je baignais dans le web via mon activité professionnelle. Faut-il le préciser, le but de ce blog n'a jamais été de gagner des cadeaux (que j'ai toujours refait gagner aux lectrices), de devenir "blogueuse influente" (terme qui ne veut rien dire, je reste convaincue que les gens qui disposent d'une réelle "influence" économique, sociale ou autre n'ont pas besoin d'un blog pour l'afficher et pas le temps de l'animer)

Maman travaille n'a, faut-il le préciser, jamais été un blog journal intime, (et ceci dit avec beaucoup de respect pour ces blogs, souvent très bien faits) je n'ai pas raconté mes vacances, mes anniversaires, ma vie de couple ou posté des photos personnelles, et j'ai tenté d'éviter le prêt-à-penser et le syndrôme de la capitaine des pom-pom girls.

Mais in fine, le blog a été un vrai booster pour le réseau Maman travaille,  qui n'a pas cessé de grandir, m'attirant tantôt de longs mails de félicitations ou de remerciements après avoir repris le travail, déculpabilisé ou osé s'affirmer, tantôt les foudres de lectrices voulant me faire l'égérie de combats qui ne sont pas les miens (la guerre anti-allaitantes par exemple) confondant image "publique" et véritable personnalité ou m'attribuant des facultés que je n'ai pas (trouver un job en deux jours à une inconnue, par exemple). Pas mal de quiproquo dus à l"'exposition" relative et à tout ce que ça engendre, donc, mais surtout beaucoup de belles rencontres et la conviction renforcée qu'il y a un vrai problème autour de l'activité professionnelle des mères, et qu'ensemble nous pouvons apporter des solutions à ce problème.


Lire la suite "Virage en vue chez Maman travaille..." »


Entrepreneuse des "quartiers" ? Participez au concours Power Starter par Cyber Elles

Cyber elles power starter
Pour la deuxième année consécutive, le réseau Cyber Elles - les femmes qui font le web - organise le concours Power Starter, à destination des entrepreneuses des "quartiers". Maman travaille en est partenaire, et je suis également membre du jury pour la deuxième fois.

Créé il y a dix ans, Cyber Elles est un réseau féminin professionnel qui fédère des femmes actives, dirigeantes et entrepreneuses, dans le monde de l'entreprise et du web. Soucieuses de s'ouvrir aux autres femmes et de les aider à développer leur activité, les Cyber Elles, sous l'impulsion de Séverine Smadja, ont créé l'an dernier ce concours.

Le but ? Promouvoir les meilleures entrepreneuses des "quartiers" (ZUS etc) en leur permettant de gagner des lots pro tels que des relations presse, du coaching, des prestations techniques... Au-delà des trois premières places, qui ouvrent droit à des récompenses offertes par les partenaires (Orange, BNP, Adlink Avocats, etc) participer à un tel concours permet de confronter son projet aux regards croisés de professionnels.

Lire la suite "Entrepreneuse des "quartiers" ? Participez au concours Power Starter par Cyber Elles" »