On a regardé... Baby Boom, la nouvelle émission "24h/24 à la maternité" de TF1
La vidéo adorable du moment

Ces mamans obligées de cumuler deux emplois

Récession, retour de vacances, bientôt les soldes, rentrée, charges annuelles, honoraires du pédiatre... les fins de mois sont de plus en plus difficiles pour les mamans. Et nous recevons de plus en plus de mails de mamans qui travaillent et recherchent des astuces pour arrondir leurs fins de mois, et envisagent même... de prendre un deuxième job temporaire ! 

 

Cumuler deux emplois: ce qui était une fiction réservée aux mères marginales des séries américaines il y a 10 ans devient petit à petit une habitude: " Sur 10 candidatures, en moyenne, 2 proviennent d'une femme qui a déjà un emploi" indique Daphnée, chargée de recrutement pour une agence d'intérim spécialisée dans le recrutement d'assistantes et de femmes office managers. 

City One, par exemple, recrute en permanence des hôtesses d'accueil, des animatrices et des guides à temps partiel pour les musées parisiens. Le seul critère de recrutement ? La motivation ! 

" J'ai postulé dans une agence d'hôtesses en précisant que j'étais maman et que je travaillais déjà dans l'événementiel, ça n'a pas posé de problème. J'ai été embauchée pour un CDD de 2 mois, je travaille tous les samedis matins, ça me fait un peu plus de 600 Euros en tout: de quoi craquer pendant les soldes sans plomber le budget de la famille !" sourit Anita. PénélopePhone Régie... ce type d'agences cherche avant tout des femmes plutôt jeunes, ou qui le paraissent, souriantes et ponctuelles: qu'elles aient déjà un travail ou qu'elles soient mères de famille ne les perturbent pas plus que ça.

Pour d'autres mamans, il s'agit plutôt d'une nécessité. Charlotte nous explique:  "Mon mec vient d'être licencié et il n'a pas encore droit aux indemnités de chômage, et moi j'ai des horaires précises, je travaille à mi temps comme commerciale. Avec mon demi salaire, on a tout juste de quoi payer nos factures." Charlotte a donc pris un job en plus: vendeuse dans un magasin pour enfants, à mi-temps, pendant les prochaines soldes: 700 Euros par mois pendant presque deux mois, en espérant que son ami retrouve un emploi dans l'intervalle.

Légalement, cumuler deux employeurs, c'est possible: on peut travailler jusqu'à 48 heures par semaine "exceptionnellement", disent le Code du travail (article L 342-2) et la Loi sur l'annualisation du temps de travail. Vous avez malgré tout une obligation de "loyauté" vis à vis de votre premier employeur, en clair, ne pas aller vendre des cartes Darty le week-end si la semaine, vous remplissez les dossiers des cartes Fnac. Ou pire, d'aller écrire des accroches de pub chez Euro RSCG en free-lance si c'est Publicis qui est votre "régulier"... Et si vous êtes prof, contrôleuse des impôts ou toute autre fonctionnaire, oubliez tout de suite: c'est clairement interdit, sauf quelques rares exceptions (travaux d'intérêt généraux, enseignement, etc)

Si vous faites partie des "mompreneurs" ou "mampreneurs", ça peut se révéler plus délicat: les différents régimes et les différentes impositions pourraient bien vous donner la migraine. Toutefois, dans la phase de démarrage d'une activité, qu'elle soit sous un statut de free-lance ou d'entrepreneur, un salaire même petit peut aider, ne serait-ce que pour la sécurité sociale !

Mais, même si ces mamans travaillent volontairement, on peut émettre quelques réserves: Par exemple, le risque de cotiser pour 2 mutuelles obligatoires mais de ne bénéficier que d'une seule. Ou, tout simplement, de travailler à perte, puisqu'il faut ajouter des heures de garde supplémentaires, des frais de déplacement et de repas. Et le manque de repos et de concentration dans son premier emploi, qu'on se risque donc à perdre... Mais, surtout, c'est une grande croix sur leur vie de famille que font ces mamans courageuses: Ainsi, Charlotte, qui aura un pincement au coeur en partant, mais tient bon: "Ca me fait de la peine de moins voir mon bébé, mais je n'ai pas le choix, c'est ça ou on ne paye plus notre loyer et on se fait expulser..."

Mariel, maman trantenaire et habituée du double-emploi, se montre plutôt pessimiste sur l'avenir: " J'ai été serveuse pendant mes études, pour joindre les deux bouts, aujourd'hui je suis hôtesse d'accueil en plus de mon emploi de traductrice... tout ce que j'espère, c'est qu'une fois retraitée, je ne serai pas obligée de faire des missions en plus pour m'en sortir..."


Ils et elles cumulent 2 emplois: sur droit-financessur bladi, sur forum emploi, et bien d'autres...

 

(rediff)

 

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

cleanettte

Si on commençait par limiter les propositions de poste à temps partiel on limiterait peut-être aussi beaucoup ce besoin de cumuler plusieurs jobs. Car moi ce que je vois c'est pas mal d'offre d'embauche pour des postes avec des horaires de moins de 35h dans le seul intérêt de l'employeur. A défaut d'autre chose il y en a qui finisse par accepter même si elles visaient un temps plein au départ.
Mes collègues qui ont elles obtenues un mi-temps à leur demande, ne travaillent pas à coté.

FleurDeMenthe

Très intéressant cet article... A noter que certains employeurs stipulent dans leur code de déontologie l'interdiction pour ses salariés d'exercer un deuxième emploi...

MamanDragon

enfin bon, le "besoin" de cumuler deux jobs pour pouvoir faire les soldes, je trouve ça limite... en soit ça veut dire que ça n'est pas une nécessité dans ce cas là... faudrait peut être aussi revoir la manière de consommer non ? si on consomme moins, on dépense moins... donc moins besoin de bosser !

carine

j'y ai pensé aussi...mais je suis toute autre fonctionnaire alors ce n'est pas possible.

Enfin, j'ai été membre de jury pendant toute la journée...pour 42€! (avec le RER à 18 € et le repas à 8€, ce n'est pas très intéressant).

Le problème de fond c'est la précarisation et la perte de pouvoir d'achat (tout augmente sauf les salaires ou très peu).

alec

avant d'être maman j'ai été obligée de cumuler 2 emplois pour pouvoir manger, vu que le 1er emploi (alternance en peintre batiment 39h) me payait tout juste le smic, alors notre cher clown americain m'a proposé un 10h (effectif 15h voire ++), j'ai tenu la cadence 3 mois avant de m'effondrer, alors je n'imagine meme pas si y'avait eu les enfants a la maison !!!
courage à toutes celles qui sont dans ce cas, chapeau ;)

meliso

sans oublier les gens comme moi qui font le choix d'avoir deux boulots. J'avais un boulot alimentaire qui nous satisfaisait d'un point de vue financier, mais qui ne me plaisait plus. J'ai fait un pari osé, changer de voie professionnelle. Et pour l'instant je jongle entre les deux. Par choix, et par envie très clairement de gagner du pognon et de réussir en faisant ce que j'aime.

wahaid

Française, habitant Montréal je cumule les emplois depuis un an..c'est ça ou tu mange pas...et vu que ma fille de bientôt 3 ans est encore en garderie...le budget est serré! Vivement que son père se retrouve un boulot!!!!

Charvet

Bonjour,
Pour un reportage qui sera diffusé sur France 5, nous recherchons une maman pluriactive, qui cumule les emplois pour joindre les 2 bouts.
Si participer au reportage vous intéresse, n'hésitez pas à me contacter:
melocharvet75@gmail.com
0787223330

didine

Bonjour,
Les personnes qui cumulent plusieurs emplois (parent ou non) n'ont pas le temps de se plaindre ni de le perdre en frivolité.
"Consommer moins pour moins travailler": la nouvelle phrase des glandeurs qui ignorent la concurrence internationale et la crise économique.
Bon weekend quand même (pour ceux qui ne travaillent pas)

Sarah Amrouni

Bonjour,

Journaliste à TF1, je prépare actuellement un documentaire sur les femmes et la précarité. Pour celui-ci, je recherche le témoignage de femmes battantes qui cumulent 2 emplois pour pouvoir joindre les deux bouts.
Si vous êtes intéressée ou si vous pensez pouvoir m'orienter dans mes recherches, n'hésitez pas à me contacter.
Vous remerciant par avance.
Bien cordialement.
Sarah Amrouni
Journaliste TF1
Tel: 06.77.52.75.52
Mail: samrouni@tf1.fr

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)