Un bon point pour Danone... Par l'équipe Maman travaille
Faut-il parler de son cancer au travail ?

Pourquoi les femmes gagnent-elles moins que les hommes ? Les mécanismes psychosociaux du plafond de verre - par Brigitte Laloupe alias Olympe

 

9782744064944

Avant de partir, comme dirait Eve Angeli, Marlène a lu le livre "Pourquoi les femmes gagnent-elles moins que les hommes ?" de Brigitte Laloupe (Ed Pearson) et a confié ses impressions à Camille, qui anime le blog en ce moment avec l'équipe de l'association "Maman travaille".
.
Vous connaissez Brigitte Laloupe. Mais si, je vous jure: vous la connaissez sous le pseudonyme d'Olympe, blogueuse féministe. Depuis 2008, Olympe, donc, anime un blog sur lequel elle dénonce les sexismes du quotidien, avec une préférence pour tout ce qui concerne le monde de l'entreprise ou la politique.
.
Sur son blog, se succèdent billets d'humeurs, chiffres officiels (son crédo: compter les hommes et les femmes pour donner des infos chiffrées sur la parité) et photos parfois plus parlantes que les textes. Si vous n'êtes pas lectrice de son blog, vous l'aviez peut-être lue sur Politicia, le blog des femmes engagées; ou vue dans le magazine ELLE, qui a élu son blog "coup de coeur" de sa catégorie, l'an dernier.
J'ai appris avec impatience qu'Olympe allait publier son livre. Et je n'ai pas été déçue ! Dans "Pourquoi les femmes gagnent-elles moins que les hommes ?", Brigitte Laloupe décrypte avec minutie tous les mécanismes qui conduisent au plafond de verre. Une invitation à nous interroger sur notre trajectoire professionnelle et le traitement dont nous sommes parfois victimes en tant que femmes, mais aussi à remettre en question nos propres pratiques et nos propres préjugés. 
.

Vous pensez que les femmes, dotées d'empathie, sont faites pour être infirmières ? 

Ainsi, peut-être pensez-vous que les chirurgiens ont de l'autorité et les infirmières de l'empathie ? Que les femmes sont nulles en mécanique ? Que les différences biologiques entre hommes et femmes justifient la soif de pouvoir des uns et la mise en retrait des autres ? Brigitte Laloupe nous montre, à l'aide de nombreuses études sociologiques, comment et pourquoi nous en sommes arrivées là. Tout au long des différentes parties, Brigitte Laloupe nous explique comment des situations sexistes se sont imprimées dans la rétine comme situation normale (copyright IAM) et comment nous pouvons y remédier. 
.
Un essai comportementaliste

En marge, elle rappelle à la fin de chaque chapitre ce que nous pouvons déduire des études menées, et admet des différences comportementales entre hommes et femmes: le fameux "les femmes n'osent pas se mettre en avant" auquel je souscris concernant la majorité des femmes, même si bien sûr je ne m'y reconnais pas du tout à titre personnel. Mais je ne fais pas de mon cas une généralité, chaque parcours étant spécifique et, rassurez-vous ou non, j'ai eu ma part de "ah, si tu es enceinte, ça ne va pas être possible". Fin de l'aparté - et preuve que ce livre nous invite à nous interroger et à mettre en perspective les analyses proposées par Brigitte Laloupe.
Le tout en les décryptant et en les expliquant par des phénomènes culturels et sociaux. Matière à débat entre féministes, donc, mais pas seulement ! Au-delà des spécialistes et des passionnés du sujet, c'est bien aux managers RH que ce livre devrait être proposé, et aux femmes elles-mêmes, bien sûr, pour qu'elles puissent réfléchir sur leurs propres automatismes.
.
Pédagogie et bienveillance
.
Mention spéciale pour le ton utilisé par Olympe / Brigitte Laloupe. Diplômée d'IEP Grenoble, coach, conférencière, spécialiste du plafond de verre, elle aurait pu s'écouter écrire en utilisant un ton professoral: il n'en est rien. Son propos est clair et expliqué avec pédagogie. Autre point fort, tout comme sur son blog, Olympe s'interdit de juger qui que ce soit: elle traite du plafond de verre sans tomber dans le dogmatisme, le manichéisme ou la misandrie, et sans juger sévèrement des catégories de femmes - travers que l'on trouve trop souvent à mon goût dans les livres sur le sujet.
.
Bref, si vous aimez Olympe, vous aimerez forcément Brigitte Laloupe.
.
Marlène
.
-> Attention: Brigitte Laloupe alias Olympe sera une des intervenantes de la Conférence Maman travaille (mars 2012) dont les réservations seront ouvertes très bientôt.

Pourquoi les femmes gagnent-elles moins que les hommes ? Les mécanismes psychosociaux du plafond de verre par Brigitte Laloupe Ed. Pearson, préface d'Isabelle Germain


Ça vous intéresse aussi:

->> Si vous avez lu et aimé les excellents Petit traité contre le sexisme ordinaire de Brigitte Grésy, ou Dictionnaire iconoclaste du féminin de Jeanne Tardieu, Annie Battle et Isabelle Germain, ce livre devrait vous plaire.
->> "5 préjugés hommes / femmes": interview d'Isabelle Germain par Marlène 
->> On parle du livre "Maman travaille" + "On parle du livre "Maman travaille bis"
->> Plafond de verre, le blog d'Olympe

 

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

carole

j'ai du mal avec ce blog qui se dit féministe sans engagement politique

Emilie

Je ne comprends pas ce comm, j'adore le blog d'Olympe.

Gigi

Va falloir l'acheter pour me faire un avis, merci pour cette idée

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.