Previous month:
mars 2012
Next month:
mai 2012

avril 2012

Entretien d'embauche, entretien d'évaluation: joue-la comme un candidat (à la présidentielle) !

Vous passez prochainement un entretien d'embauche ou un entretien annuel d'évaluation, et bien sûr, vous angoissez. On va vous poser des questions délicates, toutes vos réponses seront scrutées, vous allez devoir vous vendre en ayant l'air modeste, et attendre que le résultat final tombe ("+3% d'augmentation")... Finalement, votre objectif n'est pas très éloigné de celui d'un candidat à l'élection présidentielle. Alors inspirons-nous de leurs méthodes...

Nicolas-Sarkozy-Francois-Hollande-Cousins

Comme Pierre Moscovici, directeur de campagne de François Hollande, n'hésitez pas à renier vos ex-alliés et à changer d'amis en cours de route. Deux mois avant l'affaire dite du Sofitel, Moscovici criait dans les médias (Le Nouvel Obs, RMC...) que DSK était le "candidat naturel" de la gauche. Le jour même de son arrestation, il chantait ses louanges dans "On n'est pas couché" l'émission de Ruquier sur France 2... Après avoir compris que DSK ne le mènerait nulle part et avoir dirigé la campagne de Hollande entre temps, Moscovici aurait fui la soirée d'anniversaire de Julien Dray pour éviter de croiser son ex-meilleur-ami devenu embarrassant...

Joue-la comme Moscovici ! Toi aussi, tu veux très fort le job d'assistante de direction générale. Quand Géraldine est sur le point de devenir chef de service, sers lui la soupe, dis partout que vous êtes très amie et que Géraldine et toi, c'est à la vie à la mort. Puis quand on apprend que Géraldine a piqué dans la caisse, lâche la du jour au lendemain. Evite-la à la cantine, ne te mets jamais à côté d'elle devant la machine à café et bave dès que tu peux: "Géraldine ? Ah non mais merci, HEUREUSEMENT que nous avons évité ça... Non, maintenant j'espère que ce sera Emma la chef de service ! Tiens, Emma, tu veux un café ?"

Potentiel de réussite: environ 27% pour le tandem, mais à ce jour, 3% de chance de finir à Matignon ou au poste d'assistante de direction générale (rique de se faire doubler par des plus fidèles ou des plus traîtres, ralliés de dernière minute. Quitte à trahir, faites-le au dernier moment...)

 

Comme Nicolas Sarkozy, use d'un argument d'un cynisme à toute épreuve: qui mieux que moi peut occuper le poste de président... puisque je l'occupe déjà ? Après 5 ans d'un quinquénat plus ou moins raté (chômage en hausse, croissance en baisse etc) le Président candidat sortant n'hésite pourtant pas à affirmer qu'il a une kyrielle d'idées nouvelles pour diriger le pays - idées dont on n'avait jamais entendu parler auparavant et qui lui sont tombées dessus comme la misère sur le bas-clergé quelques semaines avant la présidentielle.

Joue-la comme Sarkozy ! Toi aussi, quand tu entends que ton employeur cherche une nouvelle chef de pub, que ton poste d'enseignante a été inscrit au mouvement ou que ton client prospecte de nouvelles prestataires, n'hésite pas à faire jouer l'argument-massue: j'y suis j'y reste ! "Non mais attendez une NOUVELLE ? Alors que je suis déjà là, moi ! Qui mieux que moi peut connaitre les dossiers en cours ? OK, j'ai tout foiré, mais j'ai de très bonnes idées... par exemple, on pourrait faire passer trois entretiens d'embauche désormais ?"

Potentiel de réussite: garantie d'être convoqué à un second (tour) d'entretien d'embauche. En revanche, réclamer trois entretiens d'embauche par personne risque de paraître saugrenu.

 

Comme Nicolas Sarkozy bis, affirme que tout est de la faute de ta vie privée... La fête au Fouquet's ? D'après Catherine Ney et son livre L'Impétueux, c'est la faute à Cécilia. D'ailleurs, Nicolas Sarkozy lui-même a confié, regard en biais (Actor Studio) sur France 2 que cette idée était due au fait qu'il "n'avait plus de famille..." Aujourd'hui il n'hésite pas à parler de "Carla" en permanence et en public, comme un gage de sécurité affecive. En clair, s'il est réélu mais qu'elle se barre avec Jean Sarkozy, on va avoir des problèmes.

Joue-la comme Sarkozy ! "J'ai été nulle ? Oui, je sais... mais depuis que Jean-Mouloud est parti avec la baby-sitter, c'est pas facile-facile... le dossier Brother and Brother par exemple: c'est tout lui qui l'avait fait. C'est pour ça qu'il a planté... Mais maintenant je suis avec Norbert - un gars bien, Norbert. Avec lui, tout se passera bien. Enfin, jusqu'à ce qu'il me quitte...

Potentiel de réussite: très élevé chez une boss lectrice de Paris Match, beaucoup moins chez l'abonnée de Courrier International... Bien sûr, l'idée de faire une petite Giulia pour attendrir votre hiérarchie semble un peu périlleuse...

 

Comme François Hollande, évite de répondre aux questions qu'on te pose. Sur France 2, il lui a fallu 10 minutes pour expliquer à David Pujadas pourquoi il n'allait pas répondre à la question "Y a-t-il trop d'étrangers en France ?" Cette stratégie est théorisée par l'intéressé lui-même qui affirme chercher à esquiver pour mieux essoufler son adversaire... tel Mohamed Ali. Carrément.

Joue-la comme Hollande ! "Alors Hélène, pensez-vous que nous ayons trop de commerciaux chez Brother and Brother...?" Ne réponds pas ! reste vague et floue... " Trop ? Mais qu'est-ce que le trop ? Le trop est-il le plus du moins bien ou l'ennemi du mieux selon le pas assez ? N'est-ce pas vraiment mon rôle que de ne pas définir le trop en mon âme et conscience ?"

Potentiel de réussite: On vous téléphone pour un deuxième entretien. Mais ce sera plus pour éviter l'autre candidat que pour votre conviction...

 

Comme Jean-François Copé, prétends la jouer collectif alors que tu es la championne du monde toute catégorie du jeu perso. Il suffit de l'écouter dans n'importe quel débat: à la tête de l'UMP, on murmure que JFC aurait fait un pacte avec Sarkozy: il l'aiderait à gagner en 2012 ou du moins, ferait campagne pour lui en échange d'une investiture d'office pour 2017... Or, quoi de plus simple pour lui que de se présenter en 2017 sous couvert d'alternance, plutôt que de succéder à 10 ans de Sarkozy dans l'hypothèse ou celui-ci aurait gagné ?

Joue-la comme Copé ! Toi aussi, fais semblant de soutenir ton équipe. "Oui, au deuxième étage, depuis cinq ans, on a beaucoup de restrictions budgétaires, c'est vraiment difficile de tenir les chiffres... Enfin bon je dis on mais je veux dire Nicole. Elle, oui, elle est à la peine la pauvre... Que voulez-vous c'est la crise. Voilà... Bon on se revoit dans 5 ans ?

Potentiel de réussite: à voir en 2017. Trouve ue occupation d'ici là... Le piano ?

 

Comme Martine Aubry, dis que c'est ton prédecesseur le responsable. Harcelée par la droite sur la question des horaires de piscine réservées aux femmes voilées à Lille, Martine Aubry, ex candidate à la présidentielle via les primaires socialistes et soutien de François Hollande, a un peu craqué devant Jean-François Copé en lui répondant vivement qu'il "règlerait ça devant les tribunaux avec Pierre Mauroy, puisque c'est lui qui a instauré ces horaires et c'était euh... pour les femmes obèses."

Joue-la comme Aubry ! Si ton ou ta boss te demande des comptes sur cette présentation toute pourrie, n'hésite pas à incriminer la personne qui occupait ce poste avant. "Oui, et bien je me base sur les graphs de Stéphanie, qui était là il y a 4 ans... et bien Stéphanie, pardon mais ce n'était pas une flèche. Vous règlerez ça avec elle, hein, pas mon problème..."

Potentiel de réussite: élevé si la personne qui occupait le poste avant est dans le même état que Pierre Mauroy.

 

Comme Marine Le Pen, (et aussi Nicolas Sarkozy) dis que tout le monde est contre toi. "L'intelligence parisienne"; "les médias"; "le système"... "Les 9 candidats contre moi !" se plaignait Sarkozy en meeting... "La presse qui tente de me faire taire..." lançait Marine Le Pen...

Joue-la comme Le Pen ! (Et un peu aussi comme Sarkozy). Si on te fait une réflexion, n'hésite pas à répondre que c'est le fait de la totalité de l'entreprise qui t'en veut personnellement. "Alors moi je veux bien, mais quand vous arrêterez de vous en prendre à moi ?" Au besoin n'hésitez pas à prononcer les mots "discrimination", "harcèlement" et "HALDE"...

Potentiel de réussite: très fort chez un employeur en zones périurbaines, un peu naïf ou xénophobe.

 

Mais aussi...

Comme François Bayrou, ne lâche jamais l'affaire. N'hésite pas à te présenter 3 ou 4 fois au même etretien pour le même poste, renvoie ton CV même après qu'il aura été refusé. Même seul, même moqué, même sans équipe, même avec un score de 11%: sur un malentendu... ça peut marcher.

Comme Nathalie Artaud ou Jacques Cheminade, n'hésite pas à arriver avec des propositions juste un peu loufedingues. Industrialiser Mars, jeter en prison les patrons qui ne respectent pas la parité... "Interdire les agrapheuses !" Euh, OK...

Comme Marine Le Pen, dis exactement ce que ton patron veut entendre. Dis lui qu'il est tout seul et incompris, que personne ne l'aime et que toi au moins tu sauras lui parler de son enfance Auvergnate pendant qu'un vilain boss venu d'une autre contrée essaye de lui piquer son entreprise...

Comme Ségolène Royal, si tu perds, fais comme si tu avais gagné. Perdante à la présidentielle, à la direction du PS et à la primaire socialiste, l'éternelle candidate à tout se réjouit en permanence. Fais comme elle: "Allo, oui, c'est elle-même... Je ne suis pas prise ? Le poste va à quelqu'un d'autre ? Génial ! Le jour de gloire est arrivé !"

Comme Nathalie Kosciusko-Morizet, ne laisse parler personne. Pendant que le recruteur te demande tes défauts et tes qualités, ne t'arrête pas, parle par-dessus ou bouche toi les oreilles en chantant "lalalallla j'entends rien euh nananananèèèreuuuh"... jusqu'à la fin de l'entretien. Technique aussi testée par Jean-François Copé, Nadine Morano, Rachida Dati, Rama Yade, Eva Joly...

 

 

 


Conférence Maman travaille / Vidéo / "Bref, je suis une mère active"

Pour clotûrer cette première Journée Maman Travaille riche en débats, l'humoriste Olivia Moore nous a gratifié de son analyse personnelle de ce qu'elle en a retenu, suivie d'une parodie désormais culte de la série "Bref".

 

(Images : Mélina Seymour de Direct Monde Business)

 

Ça vous intéresse aussi :

Vidéo Maman Travaille : Je suis Top de Blandine Métayer

Olivia Moore, humoriste et mère active

 

 

 



François Fatoux : « Aujourd’hui, la question de l’égalité professionnelle est un enjeu de responsabilité »

Notre journaliste Rose Villeneuve, rédactrice-en-chef adjointe de 1001femmes.info a interviewé les intervenants de la Conférence Maman travaille juste après leur participation, pour écouter leurs impressions et leur analyse de la conciliation vie privée / vie professionnelle. Aujourd'hui, François Fatoux est délégué général de l’Observatoire sur la Responsabilité Sociale des Entreprises (ORSE) et est intervenu comme grand témoin à la table ronde « « Dégenrer » les politiques de parentalité ? ».

François-fatoux(crédit photo : Fantaisie urbaineAssociation Maman travaille)

Lire la suite "François Fatoux : « Aujourd’hui, la question de l’égalité professionnelle est un enjeu de responsabilité »" »


Allaiter avec une gastro entérite: est-ce possible ?

Oui, oui, on sait, parler de gastro-entérite n'est pas très classe, alors cumulé à l'allaitement, ces messieurs les DRH qui ont été choqués par notre sujet "Travailler avec des nauées" vont bondir de leur chaise. Tant pis pour eux: comme disaient Doc & Difool, ce n'est pas sale. Une épidémie de gastro ou "grippe intestinale" pour moins choquer sévit en ce moment, et nombreuses sont les mères allaitantes se demandant si elles vont pouvoir continuer à allaiter leur bébé malgré la maladie.

Lire la suite "Allaiter avec une gastro entérite: est-ce possible ?" »