Comment organiser un goûter d'anniversaire quand on travaille ? (avec réponses et programme)
Tumblr de mères: 3 Tumblr hilarants sur la maternité

CDD: Quels sont vos droits de salarié-parent pendant un contrat à durée déterminée ?

Les salariés en CDD ont souvent tendance à se considérer comme des sous-salariés... et pourtant ! Si c'est votre cas, sachez que vous aussi, vous disposez de droits même et surtout si vous êtes enceinte, futur ou jeune parent...!

Cdd-conge-maternite

En CDD, ai-je le droit de prendre un congé maternité, des jours enfants malade, de bénéficier des bons du CE...? Réponses !

 

Le droit à un congé maternité

" Enceinte et en CDD d'une durée de 12 mois, ai-je le droit de prendre un congé maternité ?"

OUI ! Si vous attendez un bébé, le fait d'être en contrat à durée déterminée ne vous empêche pas de bénéficier d'un congé maternité, d'une durée de 8 semaines a minima - voire plus selon votre cas particulier, nombre d'enfants, etc. Comme toute salariée, vous êtes protégée contre un licenciement pendant votre congé maternité et pendant les semaines qui suivent.

 

Le droit à des jours enfants malade

" En CDD de 3 mois, mon enfant est malade... puis-je m'absenter ? Est-ce que je serai payée ? Et est-ce que ça risque de m'être préjudiciable ?"

OUI ! Vous avez bien sûr le droit de vous occuper de vos enfants malade, comme cela est prévu par le Code du Travail. En revanche, le paiement de ces jours enfants malade dépendra de votre convention collective...

 

Le droit à un congé paternité

"En CDD, je remplace une personne en congé maternité... Puis-je prendre mon congé paternité ? N'est-ce pas un peu étrange ?"

OUI ! Certes c'est compliqué, mais c'est la vie d'une entreprise. Pour le reste, à vous de prévenir votre employeur comme la loi le prévoit, des dates de votre congé paternité.

 

Le droit à un CE

" Toutes mes collègues reçoivent des bons cadeaux du CE pour leurs enfants, pour la rentrée... Je suis en CDD, c'est peut-être pour ça que je n'y ai pas droit ?"

A VOIR Attention, êtes-vous bien certaine qu'il s'agisse du CE et pas de dons, d'incentives sur objectifs ? N'hésitez pas à vous renseigner auprès du CE directement. Car vous avez en effet droit d'en bénéficier...

 

Le droit de démissionner 

" J'ai un CDD de 6 mois, on me propose un CDI qui me plaît plus, mieux payé... Ai-je le droit de quitter mon CDD ? On me dit que non ? Mais concrètement j'ai des enfants à nourrir..."

OUI ! C'est un mythe. Vous avez le droit de quitter un CDD, bien sûr, surtout pour un CDI. C'est l'abandon de poste ou la démission injustifiée et contre l'avis de l'employeur qui sont interdites. Mais si vous avez trouvé un CDI, vous n'avez même pas à vous justifier. Vous disposez d'un préavis de 15 jours et devez fournir une promesse d'embauche si on vous la demande.

 

Le droit de taire sa grossesse

" Je suis enceinte de 2 mois, on me propose un CDD de 4 mois. Dois-je préciser que je suis enceinte ?"

NON ! Légalement absolument rien ne vous oblige à parler de votre grossesse, ni à l'embauche ni après, surtout que vous aurez fini votre CDD avant le début de votre congé maternité. Toutefois si vous avez un travail difficile, mieux vaut prévenir après votre période d'essai, pour qu'on puisse vous trouver des aménagements de poste et tenir compte de votre grossesse.

 

 

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Pierranthony

Étant délégué du personnel, j'essaye de faire prendre a tout le monde conscience de leur droit, mais souvent mes collègues précaires ou non ont du mal à réclamer de peur d’être mal considéré et d'en subir diverses conséquences.

Il m'est arrivé d'intercéder presque à leur insu pour le respect de leur droit.
Dans le cas des mamans, je dois défendre l'égalité femme-homme, leur maternité et tout ce que cela implique et le maintien d'un salaire décent.
Le plus dur est d'agir avec diplomatie, car lorsqu'il s'agit de raisons médicales l'employeur s'attend à des absences ou retard répétitifs et pourtant l'employé ne doit pas perdre son statut et être toujours considéré comme un collaborateur à part entière.
On ne peut pas faire intervenir des personnes extérieures à l'entreprise comme un inspecteur du travail sans ainsi nuire au salarié concerné, les syndicats pour les même cause sont à exclure sauf s'ils sont déjà représentés dans l'entreprise. Alors dans ce cas ils peuvent une pression très faible sur la hiérarchie pour le respect de la loi.
Dans l'ensemble, vous pouvez essayer de vous faire respecter, mais dans la modération et si votre entreprise possède des représentant du personnel, voyez avec eux d'abord pour savoir si des cas similaire ont existé dans l'établissement et comment cela c'est arrangé.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.