Trophée Harmonie Mutuelle: "Les solutions des entreprises pour harmoniser les 1001 vies des femmes"
Oui, ami-e Facebook, savoir que ton fils aime les courgettes m'intéresse

Ces mères qui travaillent sans mode de garde pour leurs enfants

Depuis mon déménagement, je suis en transit de mode de garde, comme on dit... et plus ou moins en mode "mère célibataire 15 heures par jour". Mais pour autant, mes contrats ne se mettent pas sur pause ! C'est donc en passant mes journées avec un bébé (avec option gastro persistante, sinon, ce n'est pas drôle) et une grande fille le mercredi + après 17h30, que j'ai du terminer le manuscrit de mon prochain livre "Le Guide de grossesse de Maman travaille" (titre provisoire, à paraître en 2014) répéter mes animations de conférences, écrire mes articles et animer ce blog Maman travaille.

 

Maman travaille
Souris, ma chérie, tu vas rester assise 8 heures dans un coin de bureau pendant que maman se fait crier dessus par les Jap' !


 

Je suis déjà passée par là, à la naissance de ma première fille: sans place en crèche, puis avec une place 2 jours par semaine, j'ai tout de même pu créer des sites et des entreprises, publier mon premier livre, et animer une foule de blogs, à l'époque.

Mais 2 jours par semaine, cela permet tout de même au bébé de se faire des copains, de sortir de la fusion maman / bébé: de jouer, de rencontrer d'autres personnes, au-delà de toute considération purement productiviste des parents.

Et mon cas est loin d'être isolé: j'ai pu rencontrer un nombre incroyable de mères qui, dans l'ombre, gardent leurs enfants ET travaillent ! Et ce y compris dans des cas que l'on n'imaginerait pas. Que ce soit via la page Facebook Maman travaille ou dans les lieux d'échanges parent-bébé, elles ont accepté de raconter comme se passe pour elles la conciliation vie professionnelle / vie familiale dans le contexte travail + pas de mode de garde.

 

Agnès, infirmière libérale, 38 ans, 2 enfants

Comment faites-vous pour travailler sans mode de garde ? Je n'ai pas de mode de garde pour mes enfants de 4 et 2 ans. Nous avions une nounou les premiers mois mais elle est partie en congé maternité et impossible d'en trouver une autre disponible sur mes horaires de travail dans mon village. Dans la mesure du possible, je les emmène chez les patients mais ça me pose un gros problème déontologique... 

Pourquoi est-ce vous, la mère, qui gardez les enfants ? Leur père a un poste à 125 kilomètres de chez nous.

Que pensez-vous de cette situation ? Je trouve que c'est une horrible galère. J'ai l'impression d'être mal organisée et incapable de leur trouver un mode de garde... Mais en fait c'est ultra fréquent !

Et vos enfants ? Ils ne comprennent pas pourquoi je travaille, ils préfèreraient que je reste à la maison... et eux aussi.

 

Marina, attachée de presse freelance, 29 ans, 1 enfant

Comment faites-vous pour travailler sans mode de garde ? Mon mari a pris un congé parental partiel, un jour par semaine il garde les enfants et j'assure mes rendez-vous clients à l'extérieur. Le reste du temps j'attends les siestes pour travailler. Et sinon, en cas d'événements, ma belle-mère vient chez nous pour la journée.

Pourquoi est-ce vous, la mère, qui gardez les enfants ? C'est moi qui l'ai voulu. Je ne me vois pas confier mon enfant à une inconnue. En même temps je veux continuer à travailler...

Que pensez-vous de cette situation ? J'ai de la chance de pouvoir tout avoir. Mais mon bébé n'a que 9 mois je me demande si à la longue ça ne va pas me peser cette relative absence de liberté dans mes mouvements. Parce qu'une réunion avec un bébé en poussette j'ai testé, ça passe plutôt mal !

Et votre bébé ? Il semble très heureux, il n'a pas les problèmes des autres bébés en crèche, les maladies, etc.

 

Paola, aide ménagère, 33 ans, 2 enfants

Comment faites-vous pour travailler sans mode de garde ? Je fais mes heures en horaires décalées. De 5h à 7h je travaille dans des entreprises, puis de 18h à 21h. La journée je garde les enfants de 2 et 3 ans. Le matin c'est leur père. A 18h s'il peut sortir il les garde aussi, sinon je les emmène avec moi et les mets dans un coin pour dessiner. C'est souvent difficile parce qu'ils ne restent pas assis plus de dix minutes.

Pourquoi est-ce vous, la mère, qui gardez les enfants ? Je suis intérimaire avec une petite paye, mon mari est salarié en CDI.

Que pensez-vous de cette situation ? Ce n'est pas un choix. Mes enfants seraient plus à l'aise en centre ou chez une nounou qui s'occupe d'eux. Mais je n'ai pas les moyens avec ce que je gagne de payer un mode de garde !

Et eux ? Ils sont de bonne composition mais je vois bien que le rythme les fatigue. Si je les emmène à 18h ça veut dire qu'ils restent sur site avec moi jusqu'à la fin du service à 21h.

 

Anne-Claire, directrice d'études, 31 ans, 1 enfant

Comment faites-vous pour travailler sans mode de garde ? J'habite à Paris, je viens de reprendre le travail après mon congé maternité. Pour l'instant j'ai demandé un jour en télétravail, un jour par semaine en congé parental, et on m'a répondu de choisir entre les deux. J'ai donc pris un jour par semaine en télétravail. Une amie mère au foyer me prend mon bébé un jour par semaine avec les siens. Pour l'instant le reste des jours, j'ai emmené mon bébé au travail. A terme j'ignore comment je ferais. Je n'ai pas eu de place en crèche et la nounou que j'avais trouvé s'est désistée au moment de signer le contrat, j'ignore pourquoi. Nous cherchons une garde partagée sans trouver.

Pourquoi est-ce vous, la mère, qui garde les enfants ? On ne s'est pas posé la question j'étais en congé maternité, ça nous a semblé plus logique que ça se passe comme ça. On ne voyait pas mon compagnon dire à son travail (il est directeur adjoint d'une banque) qu'il allait emmener son bébé. Moi, si, c'est vrai c'est bête...

Que pensez-vous de cette situation ? Je n'aurais jamais imaginé que ce soit si compliqué.

Et votre bébé ? Je fais 2 heures de métro par jour avec lui. Je préfère ne pas y penser.

 

Lucille, créatrice de bijoux, 30 ans, 3 enfants

Comment faites-vous pour travailler sans mode de garde ? La plupart du temps je travaille avec les enfants. J'ai trois filles de 7 ans, 2 ans 1/2 et 18 mois. Nous faisons des perles sur la table du salon. La grande s'occupe aussi beaucoup de la moyenne. Quand j'ai des salons ou des expositions je les emmène.

Pourquoi est-ce vous, la mère, qui vous occupez de les garder ? Qui d'autre ? Ah, leur père, oui... non, c'est mon choix. Je voulais profiter d'elles tout en travaillant. J'ai besoin des deux. C'est en faisant tout que je me sens vraiment utile. je sais que c'est une façon de penser qui peut sembler antique mais si je suis bien comme ça ?

Que pensez-vous de cette situation ? Je suis ravie. Mes amies au foyer ne travaillent pas, n'ont pas de réseau, ne sont pas valorisées ou épanouies. Mes amis qui font carrière ne voient pas leurs enfants. Moi j'ai réussi à avoir les deux.

Et les enfants ? Elles sont contentes, nous avons une vraie complicité.

 

Ces mères qui travaillent tout en gardant leurs enfants ont chacune une vision différente - mais intéressante - de la conciliation vie professionnelle / vie familiale. Je suis tout de même frappée de voir que dans la plupart des cas, il n'a même pas été évoqué que le père prennent les enfants en charge.

Les raisons que font que la mère garde les enfants semblent donc être:

- "Un choix": certaines parleront d'envie de pouvoir, d'autres de la soumission enchantée décrite par Bourdieu et analysée dans Pourquoi les femmes se font toujours avoir ? d'Yves Deloison. 

- Une "contrainte": financière, matérielle, faute de mode de garde...

- Un moyen de "tout avoir", quasi un secret de ocnciliation vie professionnelle / vie familiale pour certaines

 

On peut noter aussi que les femmes semblent en sous-marin faire tourner le monde du travail, puisque la plupart du temps, d'autres femmes (copine mère au foyer, belle-mère...) viennent aider la mère en peine. A ce sujet, je vous recommande Exploitées - le travail invisible des femmes, de Nadine Jasmin ou le décryptage du site Les Nouvelles News sur le travail invisible des femmes.

Invisible, car les femmes qui s'occupent de leurs enfants en travaillant, ou les femmes qui s'occupent des enfants des autres alors qu'elles sont sensées être "au foyer" n'auront jamais ni salaire ni médaille. De surcroît, on peut considérer que les femmes qui travaillent ET gardent leurs enfants, permettent à l'économie de tourner et notamment en libérant les pères de toute contrainte e ce type.

A ce propos, je n'ai pas trouvé de père qui assure la même fonction, emmène son enfant quotidiennement au bureau ou le garde à plein temps en travaillant. Aux dernières nouvelles, 98% des congés parentaux étaient pris par les mères, dont une bonne partie plus de force que de gré.

 

>> Et si vous adhériez à l'association Maman travaille ?

>> Et si vous veniez sur la page Facebook Maman travaille ?

>> Et si vous vous formiez à la conciliation vie pro / vie familiale ?

 

A lire aussi:

Le pire et le meilleur des modes de garde

Laurence Cocandeau, sociologue: "L'appui de son entourage est crucial pour concilier vie professionnelle et vie familiale"

Les 200 astuces de Maman travaille

 

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

carine

je ne pensais pas que c'était possible...

Donc en fait il manque encore plus de places en crèche que les chiffres annoncés.

Du côté de l'Isère

Je suis devenue traductrice freelance par hasard, il y a 7 ans. Nous revenions de l'étranger où je venais de passer les 16 dernières années. J'étais en congé de maternité (avocate). Nous avions choisi de ne pas élever notre fille au Qc. Nous avons donc atterri à Paris. Après quelques entretiens pour des postes de juriste international, je réalise que les horaires de bureau français ne cadrent pas avec ma conception de la vie de famille (= ne pas voir sa fille la semaine, la confier à des mains étrangères - famille restée à l'étranger = NON). Et puis, un jour, un email d'une agence de traduction parisienne qui cherche un nouveau traducteur juridique. Et c'est ainsi que ma nouvelle carrière débuta! Pas de mode de garde alors, pas de famille à nos côtés, un papa qui n'avait aucune envie de de s'occuper de notre bébé et le tour est joué: maman fait tout en même temps. Travail pendant les siestes, les nuits. Et un jour vient l'école et arrive le 2e enfant, un enfant qui ne dort pas (ni nuit ni jour)... sauf qu'à son compte, après 3 mois d'arrêt, faut bosser. Retour très difficile, clients perdus, et... épuisement! Mais toujours seule à la barre car le papa à corps perdu dans son travail. Aujourd'hui, mes 2 enfants ont respectivement 8 et 5 ans. L'école est là et en dehors, je les garde et fais le taxi le mercredi (aucune aide extérieure). Les vacances scolaires sont très "hard" à gérer (ils n'aiment pas les centres aérés et ne veulent pas y aller... et culpabilité tu me tiens... j'écoute mes enfants et je leur évite au maximum). Alors, pendant les vacances scolaires, les journées comment vers les 5h-5h30 et se terminent vers les 23h00, avec des coupures l'après-midi pour les sortir/faire des activités. Forcément, parfois, je me dis que j'aimerai retrouver un travail salarié, que je suis fatiguée... et puis, l'école reprend, arrive le lundi/vendredi où ils n'ont pas cantine, où je me "complique" la vie à faire les différents allers-retours pendant mes heures de travail, et pourtant, je les aime nos lundis/vendredis midis. J'aime nos moments à 3. J'aime pouvoir aller les chercher à 16h30 ou 17h30 (quand je les mets à l'étude). J'aime pouvoir leur offrir le choix d'activités extrascolaires le mercredi. J'aime pouvoir leur offrir des sorties différentes pendant les vacances scolaires. Et surtout, j'aime les avoir avec moi.... Et le papa ne veut ma place pour rien au monde!!!! (mais propose aujourd'hui de prendre des jours de RTT - quand il n'est pas en déplacement - pour que je puisse bosser pendant les prochaines vacances de Noël; ce qui est un progrès malgré tout mais travailler pendant les vacances de Noël?????? J'ai AUSSI besoin d'une pause même si c'est non payée!!!!!). Par contre, ma fille de 8 ans me dit souvent qu'elle ne voudra pas faire le même métier que moi plus tard. Elle ne comprend pas/n'admet pas toujours que même si je suis à la maison, je dois travailler et qu'il faut me laisser. Alors, elle m'a dit l'été dernier, "tu dois changer de métier et devenir maîtresse. Comme ça, tu seras en vacances en même temps que moi"!

Leona

J'avoue avoir vraiment du mal à comprendre qu'on puisse vraiment CHOISIR de travailler tout en gardant ses enfants toute la semaine.

Quand c'est subi, quand on n'a pas obtenu de crèche, quand la nounou s'est barrée avec ou sans préavis, quand belle-maman avait promis de garder les petits deux jours par semaine et finalement décide de ne pas le faire ou de le faire seulement quand ça l'arrange, évidemment on est amenées à le faire, en ayant l'impression permanente de "bricoler", de ne faire bien ni son travail ni la garde de ses enfants.

Mais décider volontairement de cumuler les deux de manière permanente, et avoir ainsi l'impression d' "assurer" très bien sur les deux tableaux (un moyen de "tout avoir" ? vraiment ?), j'ai peine à croire qu'on puisse s'en satisfaire, en tout cas tant que les enfants ne sont pas scolarisés.

Tant mieux pour celles qui sont dans ce cas - je suis quand même convaincue qu'elles sont minoritaires...

Alz

Certains de ces témoignages sont vraiment tristes

claire

à Marina... tu as choisi de ne pas faire garder ton enfant par une inconnue et tes enfants "n'ont pas les problèmes des autres bébés en crèche, maladie etc..." Je comprends qu'il est difficile de faire confiance à une inconnue. Ton enfant n'a que 9 mois, je pense que cette situation sera difficile à un âge qui approche quand l'enfant veut marcher, bouger, attraper ton ordinateur... Et surtout, en crèche ou nounou, ton enfant n'a pas que des maladies, il a aussi des copains, apprend la socialisation, apprend à se séparer de maman et mieux la retrouver le soir. Une maman épanouie car elle n'aura pas travaillé en disant "touche pas à ça", "mets pas à la bouche" en téléphonant à ses clients, ça n'a pas de prix !

Hysterikfamily

Je ne pourrais pas ... surtout avec des tout petites qui demande énormément d'attention ... comment rester concentrer ...dur dur ...

nathalie

Cet article illustre bien la difficulté de trouver une solution entre contraintes financières, pression sociale et envies personnelles. Je suis étonnée par le témoignage d'Anne-Claire : comment son patron peut il accepter une telle situation ? Pour des travailleuses indépendantes comme Lucille j'imagine que financer la garde de 3 enfants n'est pas "rentable" par rapport à ce que lui rapporte son activité ?
S'il y a des petits problèmes d'organisation qui apparaissent (compter sur une place en crèche comme Anne-Claire n'est pas très réaliste, on se demande comment Agnès faisait garder le premier) je trouve que c'est important de considérer que ces "choix" (en général on est pas mal coincé quand même) sont fait de façon légitime par des gens responsables, et ne pas les soupçonner d'"envie de pouvoir" ou de "soumission enchantée".

Leah

@nathalie: je vous trouve un peu blessante pour Anne-Claire. En personne tout à fait réaliste, elle n'avait pas compté que sur la crèche et avait trouvé une nounou. mais cette dernière lui a fait faux-bond au dernier moment, sans explication. On peut difficilement lui demander de prévoir ce genre de choses il me semble.

Je n'ai pas vécu ce genre de mésaventure pour la garde principale de mon petit bout (heureusement), mais à un moment on faisait appel à une baby-sitter pour compléter.
En entretien on avait très lourdement insisté, à plusieurs reprises, que vu son lieu d'habitation ça lui faisait beaucoup de temps de transport (>1/2h par trajet avec les changements, soit 1h AR) pour peu de temps de travail (1h30/jour) et qu'on tenait à avoir quelqu'un qui s'engage sur la durée.
Elle nous avait dit être OK et finalement nous a plantés 3 jours après avoir commencé en prétendant que son agence lui avait dit qu'elle ferait 6h/jour (alors que c'était 6h/semaine)!

audrey melgard

Bonjour, je m'appelle Audrey et je suis actuellement en troisième année de formation d'assistant de service social.

Dans le cadre de ma formation je dois réaliser un mémoire de recherche, le mien porte sur l'insertion professionnelle des femmes en situation de monoparentalité, et plus précisément sur l'absence et les difficultés à accéder à un mode de garde.

Je souhaiterais prendre contact avec certaines d'entre vous afin de vous rencontrez si votre emploi du temps vous le permets ou de vous soumettes certaines questions / questionnaire par mail.

Je voudrais par vos expériences en apprendre plus sur se sujet et confronter mes idées reçues après mes différentes recherches théoriques.

Cordialement,

Je suis joignable à l'adresse suivante : audreymelgard@hotmail.fr

beaujean900

Payez vos dettes , factures, acheter une maison , préparer votre
mariage , demandez
aujourd’hui un prêt qui vous sera accordé honnêtement afin que vous
puissiez combler vos attentes , demandez un prêt à partir de 5000€
jusqu’à 350000€ sur une durée déterminée que vous allez choisir vous
même en fonction de vos capacités de remboursement, voici mon mail : beaujeanveroniquepatricia@gmail.com

beaujean900

Payez vos dettes , factures, acheter une maison , préparer votre
mariage , demandez
aujourd’hui un prêt qui vous sera accordé honnêtement afin que vous
puissiez combler vos attentes , demandez un prêt à partir de 5000€
jusqu’à 350000€ sur une durée déterminée que vous allez choisir vous
même en fonction de vos capacités de remboursement, voici mon mail : beaujeanveroniquepatricia@gmail.com

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)