Oui, ami-e Facebook, savoir que ton fils aime les courgettes m'intéresse
Les propositions Maman travaille 2014 pour la conciliation vie pro / vie familiale et pour l'égalité: à vous la parole !

Vivre chez ses parents, vivre avec ses enfants, même combat. La preuve.

Parfois, depuis que je suis mère de famille, j'ai la sensation bizarre de vivre chez... mes parents. D'être de nouveau une petite fille. En effet, de la famille dont on est issu à la famille que l'on a créé, les différences ne sont pas toujours flagrantes dans l'organisation quotidienne et dans la part de liberté surveillée... Démonstration en 18 comparaisons.


Avec ses enfants avec des parents

Avec ses parents: quand on veut partir en vacances entre copines, on doit préparer psychologiquement les parents, proposer une date pratique et pendant les vacances scolaires, qui ne ruine pas la vie de famille.

Avec ses enfants: quand on veut partir en vacances entre copines, on doit préparer psychologiquement son mec et ses enfants, proposer une date hors vacances scolaires, qui ne ruine pas la vie de famille.

 


Avec ses parents: on doit regarder le programme télé qui ne nous plaît pas (les infos, un film muet en noir et blanc...) et on ne peut pas regarder ce qui nous plaît (Beverly Hills)

Avec ses enfants: on doit regarder le programme télé qui ne nous plaît pas (Dora l'exploratrice, Dino train...) et on ne peut pas regarder ce qui nous plaît (les infos, un film muet..)

Avec ses parents: on explique que les parents, ça sert à rien et qu'un jour on va partir de cette maison

Avec ses enfants: on explique que les enfants, c'est épuisant et qu'un jour ils vont partir de cette maison

Avec ses parents: ils nous réveillent à 7 heures sous prétexte que "c'est l'heure d'aller à l'école"

Avec ses enfants: ils nous réveillent à 2h, 3h, 4h, 6h quand ils ne dorment pas, et sinon, on se réveille à 7 heures pour les réveiller pour aller à l'école.


Avec ses parents: on se coltine Diakité et Berthe, les amis des parents, à dîner

Avec ses enfants: on se coltine Lou et Hugo, les amis des enfants, à goûter

 

Avec ses parents: on a la permission de minuit (après, maman s'énerve)

Avec ses enfants: on a la permission de minuit (après, la baby-sitter s'énerve)

Avec ses parents: on se demande ce qu'on va faire avec un budget soirée de 11 euros 50

Avec ses enfants: on a un budget soirée de 111 euros 50, mais il faut garder 100 euros pour la baby sitter

Avec ses parents: on leur demande quand ils vont partir en week-end qu'on soit un peu tranquilles

Avec ses enfants: on demande à nos parents quand ils vont venir garder les enfants qu'on parte en week-end un peu tranquille

 

Avec ses parents: on râle que nos parents sont trop souvent sur notre dos

Avec ses enfants: on râle que nos parents ne s'occupent pas assez de nos enfants

Avec ses parents: on appréhende les réunions parents-profs, on sait qu'on va se faire engueuler

Avec ses enfents: on appréhende les réunions parents-profs, on sait qu'on va se faire engueuler

Avec ses parents: quand on arrive en retard à l'école, on se cache de la CPE

Avec ses enfants: quand on arrive en retard à l'école, on se cache de la maîtresse

Avec ses parents: en voiture, on ne peut pas écouter la radio qui nous plait (Skyrock) parce qu'il y a les parents, et ils vont entendre parler de sexe

Avec ses enfants: en voiture, on ne peut pas écouter la radio qui nous plaît (France Info) parce qu'il y a les enfants, et ils vont entendre parler de meurtres

Avec ses parents: on se trouve trop grosse, "c'est les hormones".

Avec ses enfants: on se trouve trop grosse, "c'est les grossesses".

Avec ses parents: si on reste sur l'ordinateur après 22 heures, on se fait engueuler

Avec ses enfants: si on reste sur l'ordinateur après 20 heures, on se fait engueuler

Avec ses parents: on ne peut pas ramener de mec à la maison

Avec ses enfants: on ne peut pas ramener de mec à la maison

Avec ses parents: il ne faut pas dire de gros mot

Avec ses enfants: il ne faut pas dire de gros mot

Avec ses parents: on se dit qu'on les aime, mais on a super envie de partir et ça, ça nous fait sourire

Avec ses enfants: on se dit qu'on aime ses enfants, mais qu'un jour ils vont partir, et qu'on aime ses parents, mais qu'un jour ils vont partir aussi. Et on sourit nettement moins.

 

>> Et si vous veniez sur la page Facebook Maman travaille ?

>> Et si vous vous formiez à la conciliation vie pro / vie familiale ?

 

A lire aussi:

Le pire et le meilleur des modes de garde

Anne Hidalgo: "Il faut adapter les horaires des modes de garde aux contraintes du travail"

Le garçon ce sera pour la prochaine fois... et 8 autres réactions sexistes à l'annonce "C'est une fille"

Les 200 astuces de Maman travaille

24 moments gênants de la vie de parent

Peut-on être artiste et un bon parent ?

 

 

 

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

kalee

Dis donc elle prend cher ta baby sitter... C'est le tarif parisien peu-être?
Sinon oui c'est assez vrai...

Gaelle

C'est tout à fait ça !

Sabine

Avec ses parents ou ses enfants c'est la même chose.... grrr quand est ce qu'on vit !

moi

excellent , je ne l'avais pas vu sous cet angle , mais ....
rien à ajouter ou soustraire ^^

David

Effet!

Anne-Lise Pernotte

Drôle et juste :-) L'idée serait donc de quitter ses parents le plus tôt possible et de faire des enfants le plus tard possible pour faire un peu ce qui nous plaît, non ? :-)) Merci pour ce super article !

carine

lol c'est drôle mais j'y mettrai un bémol- personnel donc qui n'engage que moi.

Je n'ai pas une vraie famille et pas trop d'enfance enfin surtout d'adolescence. C'était moi le 2è parent en fait.

Là j'essaie que ça ne se reproduise pas donc je ne râle pas et je fais de mon mieux mais sans modèle c'est pas évident. Je préfère largement ma famille de maintenant à celle d'avant et si un jour ma fille se plaint, je lui raconterai ma vie, histoire qu'elle apprécie la sienne.

Sinon, euh, avec les enfants, seules les vacances scolaire sont autorisées pour partir, et avec les parents pareil (enfin moi je suis passée de l'école à la vie active avec obligatoirement les vacances scolaires sans transition donc ce n'est pas représentatif).

lydie

trop bon et bien d'autres encore
avec les parents: on est pas content, ils travaillent et on ne part jamais en vacances
avec ces enfants: on est pas content, on travaille et on ne les voit pas assez

Caroline Burel

Ca, c'est une belle comparaison. Merci de nous donner de l'espoir !!

aurore da silva

très vrai !!!!

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)