Previous month:
mars 2015
Next month:
mai 2015

avril 2015

Touche pas à ma jupe.

Grosse angoisse ce matin au moment de m'habiller et d'habiller mes filles.


Avec une mini jupe il est évident que nous serons des salopes. (il y a 2 semaines un vieux mec lui-même vêtu en ce qu'il est convenu d'appeler "un religieux" a fait une remarque sur ma nièce DE 3 ANS portant une petite robe marinière Petit Bateau visiblement trop provocante à son goût - on se demande de quel côté est la perversion...)

Avec une jupe courte, il est bien évident que nous porterons sur nous un "appel au viol" comme l'ont dénoncé plusieurs élus français... et comme c'est interdit dans quelques pays.

 

Capture d’écran 2015-04-29 à 09.11.26

Lire la suite "Touche pas à ma jupe. " »


8 trucs qu'on faisait avant Internet (et qu'on peine à expliquer à nos enfants)

Alors que ma fille de 8 ans réclame depuis 2 ans son propre téléphone portable (et que ma réponse oscille entre un NON et un grand éclat de rire démoniaque) il m'arrive de peiner pour expliquer que nous, adultes ayant grandi dans une époque située quelque part entre la Rome antique et le Moyen-Âge post-Westeros, vivions très bien sans Internet. 

Ces trucs qu'on faisait avant Internet et qu'on ne peut pas expliquer à nos enfants. (Oui cette phrase est beaucoup trop longue).

 

1/ Filer le numéro d'un pote dans la case "références professionnelles"

Je ne sais pas si mes ami-es et moi sommes des graines de mafieux ou si tout le monde faisait ça, mais les employeurs de jobs d'étudiants avaient cette manie de demander des références. Des références, mec. J'ai 19 ans, je suis en 1ère année de quelque chose, je n'ai aucune "référence". Donc, dans la case "référence professionnelle - manager à contacter", nous mettions nos ami-es et leurs numéros de téléphones. Pour plus de professionnalisme, mention spéciale à ma copine Laetitia qui, quand elle était standardiste, a été manager RH, directrice financière, et aussi directrice de casting. Ouais. A l'époque, pas de site web de l'entreprise pour vérifier l'organigramme...

Standardiste

 

Lire la suite "8 trucs qu'on faisait avant Internet (et qu'on peine à expliquer à nos enfants)" »


Katrin Acou-Bouaziz, créatrice de Parent en Banlieue: "Le contexte donne envie d'un cocon le plus loin possible des ennuis"

Katrin Acou-Bouaziz lance ce mois-ci l'excellent site "Parent en banlieue"...

Pourquoi, comment ? Maman travaille lui demande, et elle nous dit tout sur ce nouveau bébé ultra pratique pour les parents qui ont quitté Paris...

 

Capture d’écran 2015-04-23 à 17.07.57

 

Je me souviens t'avoir interviewée pour Les 200 astuces de Maman travaille il y a peut-être deux ans... tu m'avais dit que ta vie perso inspirait toujours ta vie pro. Quand es-tu "partie" en banlieue, et pourquoi ?

Oui c'est vrai ! Je continue à m'inspirer de ma petite vie pour lancer des projets professionnels. J'aime cette idée d'une vie (une seule) où tout se mélange et se renforce, où il n'y a pas de cloisons. Je, nous (avec mon mari et ma fille) sommes partis de Paris en 2010. Nous voulions plus d'espace et si possible un petit jardin. Cela était impossible financièrement intra-muros.   

 
Finalement, le site s'appelle "Parent en banlieue" mais on y trouve aussi des phrases qui feront sourire les parents partis en province... j'habite au Mans (à 55min de Paris ;) ) et je me suis reconnue dans vos listes des phrases que disent les parents debanlieue. Géographiquement, à qui vous adressez-vous ?

Je suis partie du constat que les familles parisiennes de plus d'un enfant partaient en masse de Paris (ou le souhaitaient). Du coup je m'adresse à tous ceux qui se reconnaissent dans ce mouvement du centre vers la périphérie. Des Parisiens en réflexion (que j'espère rassurer), des familles qui ont passé le périph' pour s'installer en petite ou grande couronne, des familles qui vivent en banlieue depuis toujours.
 
Si le site parle aux familles installées plus loin, c'est sans doute parce que nous avons tous en commun la quête d'un mode de vie idéal qui conjugue proximité avec travail, douceur de vivre, logement accessible... Et que nous trouvons tous un "arrangement" avec notre vision de Paris et de la campagne, notre vision des distances et des priorités. 
 
Nos parents ont fait mai 68 (plus ou moins...) et à nous lire toutes, on dirait que le rêve de notre génération c'est de faire un barbecue dans une maison à crédit. Est-ce plus facile de s'engager en banlieue, de militer dans une vie associative..?

Lire la suite "Katrin Acou-Bouaziz, créatrice de Parent en Banlieue: "Le contexte donne envie d'un cocon le plus loin possible des ennuis"" »


Maman travaille: 5 choses à savoir pour concilier grossesse et vie professionnelle

Conjuguer une vie professionnelle active et une grossesse, c'est parfois Koh Lanta. Avec en plus Jocelyne de la compta qui vous crie dessus parce qu'on agrafe les dossiers à DROITE et pas à GAUCHE.

Autant dire que ce n'est pas simple. Pour bien vivre cette période délicate et importante, voici quelques infos et conseils Maman travaille compilés pour vous, tirés du livre Le Guide de grossesse de Maman travaille:

Capture d’écran 2015-04-08 à 14.41.25

1/ Bien préparer l'annonce de sa grossesse au travail

> Le moment crucial de l'annonce de votre grossesse pourra conditionner la suite... Quand ? A qui ? Quelles sont les obligations légales ? N'hésitez pas à lire sur ce lien 5 conseils pour annoncer sa grossesse à son manager.

Lire la suite "Maman travaille: 5 choses à savoir pour concilier grossesse et vie professionnelle" »