Inscrivez-vous pour réserver au Séminaire de formation Maman travaille & BforBaby chez CoworkCrèche
Maman travaille a rencontré Emmanuel Macron: on vous raconte !

Refus de place en crèche: votre recours gracieux, par Maman travaille et Maître Claire Quetand-Finet

Maman travaille mène depuis des années un véritable combat pour les places en crèches. Il en manque toujours plus de 350 000 en France (certains modes de calculs parlent même de 500 000)

Crèches transparence

Cette pénurie crée un marché en flux tendu où de nombreuses demandes sont refusées, sans que les raisons en soient exposées, parfois. C'est pourquoi Maman travaille a créé le PACTE TRANSPARENCE CRECHES qui engage les villes à rendre publics leurs critères d'attribution des places en crèches et les barèmes de ceux-ci, ainsi que la composition des commissions d'attribution. Nous avons fait signer 3 villes engagées sur cette question, dont Bordeaux et Le Mans qui ont déjà rendu publics leurs critères.

 

Marlene schiappa ministere

Pour répondre à des élu-e-s nous indiquant que "personne ne se plaignait auprès d'eux du manque de places en crèches", nous avons lancé une pétition sur Change.org qui a recueilli plus de 20 000 signatures en une semaine.

Enfin, nous voulons aider les parents qui doivent faire face à un refus et ne savent pas comment réagir à ce refus.

Nous avons travaillé avec Maître Claire Quetand-Finet, une brillante avocate au barreau de Versailles (titulaire d'un Doctorat de droit privé obtenu à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne avec la plus haute mention : « très honorable et les félicitations du jury », qui a enseigné de nombreuses années à l’Université de Versailles – Saint-Quentin et Paris-Dauphine et publie également dans des revues juridiques et scientifiques.) Très engagée sur ces questions auxquelles, en tant que mère, elle doit faire face elle-même, Maître Claire Quetand-Finet a décidé de faire profiter les autres jeunes parents d'une procédure de recours gracieux.

Claire quetant finet

Cela consiste en un courrier (que nous offrons aux lecteurs et lectrices de Maman travaille en téléchargement ici, bien évidemment, gratuitement) à adresser au Maire de votre ville, afin de solliciter légalement le ré-examen de votre dossier (qui repassera en commission) mais aussi d'alerter sur ce manque de transparence. En effet, tant que les parents ne se feront pas entendre, la question des modes de gardes ne sera pas une priorité, pour personne ! Il s'agit d'un document Word que vous devez compléter et envoyer. L'utilisation se limite aux personnes et aux familles, merci de ne pas la copier pour une utilisation commerciale.

En mettant à disposition des familles un recours gracieux conçu par une avocate, Maman travaille poursuit inlassablement son lobbying pour plus de transparence dans l'attribution des places en crèches, plus de modes de garde, et une meilleure conjugaison vie professionnelle / vie familiale pour tous les jeunes parents.

 

Marlène Schiappa, Fondatrice de Maman travaille

 

>>> Téléchargement Maman travaille Recours gracieux crèche

 

Signer la pétition Change.org "Maires, faites la transparence sur les places en crèches"

Transparence crèches: le combat de Maman travaille (Parole de Mamans)

Une pétition demande plus de transparence pour les crèches (ELLE)

25 000 parents demandent des comptes dans les crèches (France 5)

Marlène Schiappa, la lobbyiste des mères qui travaillent (Madame Figaro)

Les places en crèches ne sont pas des cadeaux (Huffington Post)

Le burn out des mamans actives (Atlantico)

Le site de Maître Quetand-Finet, avocate

Journée Maman travaille au Ministère des Affaires sociales 

 

Livre: Plafond de mère - comment la maternité freine la carrière des femmes (Eyrolles)

Séminaire de formation Maman travaille: mardi 15 novembre à Paris chez CoworkCrèche 

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

stussy

Si j'avais su il y a 7 ans lorsque la commission, qui gère toutes les admissions en crèche de Toulouse, a refusé ma fille dans n'importe quelle crèche, sous prétexte qu'ils n'avais pas les moyens humains et matériels pour s'occuper de ma fille née avec un plexus brachial. Elle a été accepté dans celle de l’Aveyron et cela n'a pas demandé une personne attitrée ni des moyens matériels en plus. Cela nous a juste couté un emploi pour Mr et 104km de trajet professionnel quotidien pour moi .....

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)