4 mesures pour mieux protéger les femmes enceintes au travail

La seule famille que Marine Le Pen défende, c'est la famille Le Pen !

Chez Marine Le Pen, la défense des familles est une posture de candidate démentie par tous ses choix politiques.

Marine Le Pen se présente comme la "candidate des familles". Elle l'a répété à maintes reprises, elle est "mère de trois enfants" ce qui fait d'elle, selon sa rhétorique, une experte et défenderesse des mères et des familles. La Manif pour Tous qualifie dans le même temps honteusement Emmanuel Macron de "candidat ouvertement anti-familles" ! La petite musique pourrait s'installer, de la même façon que l'on a répété à tort des années que "la gauche n'aime pas la famille", l'extrême-droite lance contre Emmanuel Macron (dont le mouvement sort pourtant de ces clivages) une offensive avec tentative de déstabilisation sur le sujet de la famille. Mais la réalité la rattrape :

 

Macron au tableau

 

1/ La seule famille que Marine Le Pen défende, c'est la sienne.

Son père, sa nièce, son conjoint: la famille Le Pen vit du Front National et défend ses intérêts au sein de la PME familiale dont chaque électeur n'est qu'un client permettant à la formation politique d'exister et de prospérer.

Marine Le Pen est responsable politique depuis des dizaines d'années. Son parti, le Front National, a des députés siégeant à l'Assemblée Nationale. Elle-même est députée européenne. Pourtant, a-t-elle voté une seule fois, porté une seule loi, formulé une seule proposition ou un seul projet pour améliorer la vie des familles ? Non seulement la réponse est non, mais pire: elle a voté CONTRE toutes les dispositions d'égalité entre les femmes et les hommes et de défense des droits des familles au Parlement Européen. 

La vérité, c'est que les droits des familles, Marine Le Pen s'en moque totalement.

 

2/ Le seul Président qui agira pour les familles, c'est Emmanuel Macron

Marine Le Pen a peut-être trois enfants, mais ce n'est pas elle qui s'engage à créer un congé maternité unique garanti pour toutes les femmes quel que soit leur statut: c'est Emmanuel Macron !

Ce n'est pas Marine Le Pen qui veut permettre aux 500 000 familles en attente de places en crèches d'y accéder en toute transparence: c'est Emmanuel Macron !

Ce n'est pas Marine Le Pen qui veut aller débusquer les inégalités salariales entre femmes et hommes pour les résorber: c'est Emmanuel Macron ! 

Ce n'est pas Marine Le Pen qui veut créer les conditions de lutter contre les viols et les violences sexuelles en instaurant des amendes immédiates, en renforçant les moyens de la police sur ces sujets, en lançant une grosse campagne de pédagogie contre le viol: c'est Emmanuel Macron ! 

Ce n'est pas Marine Le Pen qui propose aux femmes l'autonomie de l'impôt sur le revenu même quand elles sont mariées: c'est Emmanuel Macron !

 

3/ La famille selon l'extrême-droite 

 Comme le disait Hegel, "ce qui distingue l'homme de l'animal est que l'homme sait qu'il est un animal - il cesse alors de l'être."  L'un des paramètres qui distinguent l'humain de l'animal est donc la conscience de sa fécondation et la possible maitrise de sa reproduction.  Là encore, Marine Le Pen n'est pas au rendez-vous des familles. La planification familiale, le fait de pouvoir choisir de repousser une maternité (l'accès à la contraception) de pouvoir interrompre une grossesse au tout début de celle-ci (l'IVG) ou d'avoir recours aux avancées de la recherche scientifique pour pouvoir être enceinte (PMA) sont des choses contre lesquelles la candidate du Front National lutte en permanence. Son courant de pensée politique, l'extrême-droite, pense que les femmes doivent, même quand ce n'est pas leur choix, subir la maternité et la choisir. Nous, les progressistes, avec Emmanuel Macron, pensons que le choix doit être offert à chacune et à chacun d'utiliser ou non une contraception, d'avoir recours ou non à l'IVG, d'avoir recours ou non à des avancées pour la fertilité, etc. 

La famille a toujours été instrumentalisée par l'extrême-droite: le "travail famille patrie" sous Pétain ou le "Kinder, Küche, Kirshe" sous le IIIème Reich... Instrumentalisée. Jamais défendue. Marine Le Pen, dans le plus pur prolongement de sa famille politique, instrumentalise à son tour les familles en jouant sur l'image d'une valeur-refuge traditionnelle qui serait opposée à "la famille" selon Emmanuel Macron. 

 

Kinder kuche

Sans aucun programme pour les familles, ni pour les droits des femmes, Marine Le Pen récite en boucle qu'elle a trois enfants. C'est formidable. Emmanuel Macron s'occupe de 7 petits-enfants. Est-ce un concours ?

Les seuls droits des femmes que Marine Le Pen défende sont les siens et la seule famille que Marine Le Pen défende, c'est la famille Le Pen.

Ne vous laissez pas dire qu'Emmanuel Macron serait le "candidat anti-famille": il est au contraire le candidat DES familles, des familles nombreuses, des familles recomposées, des familles monoparentales, des familles homoparentales, des familles avec un papa et une maman, des familles sans enfants, des familles élargies, des belles-familles, des familles en devenir... de toutes les familles.

 

Il le prouve avec son programme. Et au demeurant, s'il fallait vraiment rejoindre Mme Le Pen sur le terrain de la vie personnelle, il est limpide qu'Emmanuel Macron n'a rien contre les mères de trois enfants: il en a même épousé une !

 

 

 

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

armelle

Maman d'une famille nombreuse de 7 enfants qui ont entre 1 et 17 ans, 48 ans, concrètement quelles sont les mesures que je peux attendre avec la politique Macron???
Je trouve que le programme Macron se préoccupe des jeunes femmes ( en période d'activité génitale) ,actives ,mais laisse tout simplement de côté les autres.
Quelle regard notre société porte t'elle sur les femmes de 55 ans, ces femmes qui ont une espérance de vie d'un tiers de siècle devant elles ??? Quel est le programme qui leur est destiné, quelle perspective d'avenir ???
Et celles de 70 ans??? ( Le troisième et le quatrième âge ont été totalement exclu du débat politique alors qu'en France, il y a vraiment une problématique de vieillisement de la population... Un million de personnes concernées par la maladie d'Alzheimer (ou proche), et principalement des femmes. On fait quoi?
Ca sert à quoi de vouloir congeler des ovocytes pour permettre à de jeunes femmes de s'épanouir sur le plan professionnel quand elles ont 35 ans , si 20 ans plus tard, elles sont à ce point déconsidérées???
Pour en revenir aux femmes plus jeunes, regardons les mères au foyer:
un certain nombre, ne travaillent pas pour s'occuper d'un enfant handicapé ( programme pour ces femmes qui sacrifie leur vie professionnelle??? Aucun, avec en plus la stigmatisation d'une partie de la société qui regarde avec mépris ces femmes "inactives")
Un petit exemple concret de la mise à l'écart des mères au foyer: un certain nombre de cantines scolaires ne sont pas ouvertes aux enfants dont les mamans sont au foyer, les cantonant ainsi à des activités purement ménagères ( 4 trajets scolaires par jours multipliés par le nombre d'école différentes d'une fratrie: maternelle, primaire... ) limitent le développement d'une vie sociale.

Emmanuel lmmle

Armelle, c'est légal cette histoire de cantine? C'est honteux!

Manon

Oui c'est honteux pour les cantines scolaires... Mais dans ce cas j'espère que vous ne votez pas FN....

http://www.lepoint.fr/politique/le-pontet-la-mairie-fn-supprime-la-gratuite-des-cantines-pour-les-familles-demunies-25-06-2014-1840582_20.php

http://www.liberation.fr/societe/2014/12/10/les-enfants-de-chomeurs-peuvent-ils-etre-prives-de-cantine_1159879

Vous n'avez peut être rien à attendre de Macron de part votre âge (selon vos dires) mais j'ai l'impression que vous n"avez aucun intérêts à voter Le Pen au contraire...

Leona

Je suis d'accord pour reconnaître qu'une victoire de Mme Le Pen ne serait pas une bonne nouvelle, et causerait des dégâts économiques et sociaux probablement irréversibles, et des risques de remise en cause terribles des droits des femmes, mais de là à poser M. Macron en champion des familles... Vous pensez vraiment qu'il "s'occupe de ses 7 petits-enfants" ? Qu'il va trouver le moyen de financer la création de milliers de places en crèche sans créer plus d'impôts ? J'ai des doutes. Je vais voter pour M. Macron dimanche, un peu à reculons, pour "faire barrage au FN", mais il ne faut pas de faire d'illusion : sans majorité parlementaire, ses belles promesses resteront lettre morte. Et il n'aura probablement pas de majorité à l'Assemblée, surtout sur des questions de société comme celles-ci.

Depuis que votre blog est devenu un canal de propagande pro-Macron, il a beaucoup perdu en objectivité et en intérêt - c'est votre droit le plus strict, et j'ai beaucoup de respect pour votre engagement politique, mais je pense que vous avez perdu pas mal de lecteurs/lectrices ! C'est dommage.

domiweb

à Paris pour avoir droit à la cantine dans les écoles publiques (maternelle, primaire, puis collège) il fallait prouver (par un courrier de l'employeur) que l'on avait un travail à temps plein tous les jours... (mes enfants ont maintenant + de 20 ans). Puis au collège à partir de la 4e les enfants n'avaient plus droit à la cantine s'ils habitaient près de l'établissement : car les locaux de cantine étaient trop petits pour bien accueillir tous les élèves, il y avait 2 ou 3 services... eh oui !

Regine

Que compte faire Emmanuel Macron pour toutes les femmes (dont je fais partie) qui ont choisi de délaisser leur vie professionnelle pour le bien-être de leurs enfants ? Nous n'avons aucune reconnaissance de la part de la société ? Une fois à la retraite, nous toucherons moins qu'une personne qui vient d'immigrer en France. Lorsque nous voulons retourner dans la vie active, nous sommes "trop vieilles" pour bénéficier des coups de pouce données aux jeunes et "trop jeunes" pour bénéficier des coups de pouce donner aux séniors et nous n'avons pas droit aux allocations chômage.
Pourtant, nous faisons en sorte que nos enfants, piliers de la société de demain, grandissent bien, soient bien élevés, bien éduqués, respectueux d'autrui et des lois. Ce n'est pas rien, et pourtant, nous nous sommes considérés comme des moins que rien et n'avons qu'un seul droit, nous sacrifier !

Leona

Félicitations pour votre nomination, Madame la ministre. Et bonne chance.

Céline

Trop top, une blogueuse Ministre !
Sincères félicitations et bonne continuation dans vos nouvelles fonctions.

elodie

d'accord donc le Président Macron est le sauveur des familles

et bien la première mesure à prendre serai peut être de laisser le choix de la durée du congé parental aux parents
si les femmes veulent prendre leur congé jusqu"au trois ans de l'enfant elles devraient pouvoir choisir (et inversement les papas aussi)

autre chose que je trouve scandaleux toujours au sujet du congé parentale a partir du 3eme enfant on a le droit a un congé parental de 8 mois payé un peu plus qu'un congé parental normal hors il apparait que les mois de congés maternités sont soustraits de cette période ce qui fait que les mères ou pères ne touchent que 4 mois au lieu des 8 mois alors que la caf ne prend pas en charge le dit congé maternité et que cette petite manipulation n'est pas stipulé sur le site de la caf ce qui laisse les parents la tête dans l'eau lorsqu'il ne touchent pas leurs indemnités

quels vont être les mesures prisent par votre ministère face à ce scandale madame la ministre???
au plaisir de vous lire

Delphine

Sincères félicitations pour votre nomination. Tous mes vœux de réussite.

Archibald

j'ai pas eu le temps de tout lire votre pavay,
mais j'aime bien les images,
comme vous avez raison, qu'il vaut mieux s'épanouir en élevant une belle et saine famille,
dans un environnement propre
plutôt qu'être obligée de taffer pour un travail de m... sous payé,
pendant que vos enfants crépus lobotomisés par la tévé traînent dans un quartier dégueulasse.

Adeline

La promesse du programme de Macron, c'etait pas un ministere entier dedie aux droits des femmes? Au final, on reste avec la meme fonction de secretaire d'etat... Il ne vous a sans doute pas echappe que si le gouvernement comprend autant d'hommes que de femmes ministres, les 2 ministres sous tutelle sont des femmes, sous la tutelle d'hommes ! Et la composition des cabinets sera-t-elle paritaire aussi ?
Malheureusement, dans un gouvernement où derrière l'égalité en chiffres, les responsabilités importantes sont masculines même le ministre de la défense a été déclassé "aux armées" avant d'être confié à une femme... Quelle déception pour les électrices de Macron !
J'attends de voir vos actions dans ce gouvernement mais si vous comptiez developper un vrai feminisme en France j'ai bien peur que vous ayiez parie sur le mauvais cheval...
Les commentaires precedents sont tres pertinents, les droits des femmes n'a pas que a voir avec le role parental, la discrimination et les injustices s'appliquent a toutes.

D.E.

Bonjour,
C'est très bien votre article sur la famille Lepen, le pire a donc été évité. Cependant, maintenant que vous êtes en charge de l'égalité entre les hommes et les femmes, il vous appartient de construire des ponts afin de réaliser cette égalité par des liens de même ordre entre les hommes et les femmes. Vous montrez les murs que les autres ont construits (ici par ex les nazis, qui vous ne devez pas l'ignorer se servaient de la religion des allemand pour assoir leur pouvoir et prévoyaient de supprimer le christianisme d'Allemagne). Je souhaite que vous n'en construisiez pas d'autres en voulant faire croire qu'avoir une religion entraine des règles patriarcales, même si dans l'histoire ce sont deux éléments qui se sont trouvés ensemble vous savez bien que les religions se sont développées dans le système des pays ou elles sont nées. Vous savez également que la république française a su s'allier aux plus conservateurs des religieux pour bloquer le droit de vote des femmes afin que le catholicisme ne puisse conserver une certaine influence politique grâce aux femmes. Bref ce que je veux dire c'est que votre action et celle du gouvernement auquel vous appartenez doit dirigée contre les extrémistes (ceux qui refusent nos lois) mais reste bienveillante pour ceux qui respectent les lois tout en étant adeptes d'une voie divine. Ces derniers ne méritent pas d'être marginalisés mais soutenus et si la loi ne le permettait pas de la part de l'Etat, il conviendrait de trouver un moyen non étatique de les aider.
Bonne journée

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)